Une filiale low cost long-courrier chez Air France ?

économie
Air france
©francetvinfo
Selon le quotidien Les Echos, la compagnie aérienne réfléchit en interne à la création d’une filiale à bas coût opérant sur des vols long-courriers. Elle serait équipée d’une partie des prochains Boeing 787 commandés par Air France.
L’idée n’a été évoquée qu’en interne, comme une "piste de réflexion", et pourtant, il pourrait s’agir d’une véritable révolution au sein du groupe Air-France KLM. D’après Les Échos de ce jeudi 3 septembre, la compagnie aérienne envisagerait la création d’une filiale low cost sur des vols long-courriers.

Un projet encore flou

Le projet est encore flou, mais d’après les informations du quotidien Les Échos, la compagnie prévoit de créer cette entité low cost long-courrier, avec des pilotes et des personnels de cabine dotés d’un statut différent de celui de la maison-mère. Au niveau de la flotte, la structure utiliserait une partie des prochaines Boeing 787 commandés par Air France, l'appareil ayant des coûts d'exploitation moins élevés que ceux des autres avions long-courrier, toujours selon Les Échos qui explique que cette structure low cost serait conçue comme un "laboratoire de productivité".

Un accord avec les pilotes

D’après le quotidien, le recrutement des personnels navigants se ferait sur la base du volontariat, mais aussi par recrutement externe. L’objectif étant surtout de résorber les sureffectifs de pilotes et de navigants d’Air France, mais comme le remarque Les Échos, la réalisation d’un tel projet restera conditionné à un accord avec les pilotes.

Des low cost vers les Caraïbes

Air France a déjà des concurrents qui ont lancé leur filiale low cost long-courrier. Eurowings, la filiale de Lufthansa , commence dès le 25 octobre des vols bon marché vers Varadero, Punta Cana, Bangkok et Phuket, à partir de 199,99 euros sur la Thaïlande et 229,99 euros sur les Caraïbes, au départ de Francfort et de Munich.

En France, le groupe Air Caraïbes a également annoncé le lancement en juin 2016 d’une filiale low cost long-courrier baptisée "Sunline".

Enfin, Norwegian, la deuxième compagnie scandinave, opère elle déjà des vols bons marchés entre Londres Gatwick et les Etats-Unis et entend se développer vers les Caraïbes.