outre-mer
territoire

Mediapart publie une enquête sur la Nouvelle Route du Littoral

politique
NRL Mediapart
©DR
Médiapart, le site d'info en ligne, publie ce jeudi 24 septembre une longue enquête sur un dossier très suivi à La Réunion : la nouvelle route du littoral. Explications. 
"De lourds soupçons pèsent sur la route à 1,6 milliard", c'est sous ce titre que Mediapart, le site d'info en ligne, s'intéresse au dossier de la Nouvelle Route du Littoral à La Réunion. Le tableau dressé par Mediapart est lourd, évoquant des "soupçons de corruption, atteintes à l'environnement, risque de dérive financière". 


Quelles sont les nouveautés dans l'enquête de Mediapart ?

Selon les informations recueillies par Julien Sartre, journaliste à Mediapart, (lien vers l'article payant par ici) ce sont toutes les attributions de marchés publics liés à la route qui font l'objet d'investigations dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte par le  parquet national financier.  Cette enquête préliminaire est ouverte pour "Corruption et favoritisme" selon le site d'investigations. Extrait de l'enquête de Mediapart :

Le parquet national financier cherche à vérifier l’existence d’éventuelles commissions dans l’entourage des élus impliqués dans la passation des marchés. Les enquêteurs sont sur la piste de flux financiers suspects vers des pays réputés pour leur opacité, notamment les Seychelles. 
 












 

Les impacts sur l'environnement

Les impacts sur l'environnement sont également pointés par Mediapart. Dans ce domaine, pas de révélation fracassante. Le site d'investigation rappelle la difficulté à trouver les 18 millions de tonnes de roches nécessaires à la construction de la NRL. "Au-delà de la question des roches, c’est l’ensemble de l’infrastructure qui est considéré comme antiécologique par les opposants", Conclut Mediapart. 

Les explications de l'auteur de l'enquête

Julien Sartre, le journaliste auteur de l'enquête de Mediapart, est interviewé par William Kromwel et Nordine Bensmail. Il fait le point sur les nouvelles infos dont Mediapart a eu connaissance :


Publicité