outre-mer
territoire

Le festival "Musiques métisses" d'Angoulême coupe le son

musique
musique metisses
©DR
Le festival "Musiques métisses" d'Angoulême, plus ancien festival français de musiques du monde, ne fêtera pas son 41e anniversaire en 2016, victime d'un dépôt de bilan après le désengagement de la ville et du département. 
Il a largement contribué à l’émergence des musiques africaines, de l’océan Indien et de la Caraïbe dans l’Hexagone : 40 ans après sa création, le festival Musiques métisses a annoncé mardi qu’il déposait le bilan. Le tribunal d’instance devrait se prononcer sur une probable liquidation judiciaire de l’association dans les prochains jours. C’est le désengagement des collectivités locales - ville d’Angoulême et département de la Charente - qui a signé l’arrêt de mort de l’évènement qui dépendait largement des financements publics et souffre d’un déficit de 140.000€.
 
Ce qui faisait la réputation de Musiques métisses, c’était non seulement les choix originaux de programmation mais aussi le fait que le festival offrait une partie gratuite. Et malgré la présentation d’un projet de formule allégée pour 2016, cela n’a pas suffit à le sauver, au grand dam de sa directrice, Véronique Appel, jointe par Marie-Laurence Dalle de France Bleu La Rochelle.

Véronique Appel


Pour le fondateur de ce festival, Christian Mousset, c’est un coup de massue. A 71 ans, il en était encore le programmateur jusqu’à l’an dernier. Ecoutez le sujet de Julie Straboni de Radio Outre-mer 1ere et l'interview de Marie-Laurence Dalle de France Bleu La Rochelle. 

Christian Mousset



Publicité