Le contrôle des armes sera renforcé en Guadeloupe

faits divers
Préfet de Guadeloupe Jacques Billant
©CITIZENSIDE/GILLES MOREL / citizenside.com
Le contrôle des armes sera renforcé en Guadeloupe et les armes saisies seront systématiquement expertisées, a décidé le préfet du département qui s'est illustré par un nombre record de 45 homicides en 2015 et a connu depuis le 1er janvier plusieurs faits de violences avec armes.
Ces mesures ont été décidées jeudi à Basse-Terre, lors d'une réunion de l'état-major de sécurité, présidée par le préfet de Guadeloupe Jacques Billant, associant les forces de l'ordre et plusieurs autres partenaires étatiques."J'y crois. C'est un point positif. On doit obtenir des résultats, la situation l'impose", a déclaré vendredi à l'AFP le procureur de la République de Pointe-à-Pitre, Xavier Bonhomme, qui y participait.

5 à 6000 personnes possèdent légalement une arme à feu

"Les résultats peuvent être améliorés en matière de saisie face à cette tendance de la population à posséder des armes, à feu notamment", a-t-il poursuivi. "Nous allons aussi donner instruction pour que les armes saisies soient automatiquement expertisées", afin de retracer l'histoire de l'arme et savoir si elle a déjà été impliquée dans d'autres affaires.
Les autorités ont aussi décidé d'un contrôle renforcé des détenteurs d'armes à feu. "5 à 6.000 personnes possèdent légalement une arme à feu en Guadeloupe et plusieurs centaines de procédures ont été établies pour détention illégale l'an dernier", a expliqué M. Bonhomme. Lors du renouvellement des autorisations de port d'arme, des vérifications supplémentaires seront effectuées pour savoir si le détenteur n'a pas, entretemps, été condamné pour un fait grave.

45 homicides en 2015

L'opération "Déposez les armes", une campagne de désarmement menée déjà à plusieurs reprises dans le département, sera reconduite en 2016 mais sur une durée plus importante comme un "fil rouge" tout au long de l'année, selon les autorités. La Guadeloupe qui a totalisé un record de 45 homicides en 2015, a enregistré son premier homicide de l'année dès le 1er janvier. Au total, 380 vols à main armée ont été commis en 2015 contre 300 l'année d'avant. Par ailleurs, le premier week-end de janvier 2016, plusieurs vols à main armée ont été commis.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live