outre-mer
territoire

Euro de handball 2016 : deux Réunionnais et un Martiniquais à la conquête d'un nouveau sacre

handball
Handball
Daniel Narcisse - Cédric Sorhaindo - Benoît Koundkoud ©CARSTEN REHDER / DPA / CHARLY TRIBALLEAU / AFP / DPPI - STEPHANE ALLAMAN
Deux Réunionnais, Daniel Narcisse et Benoît Koundkoud, et un Martiniquais, Cédric Sorhaindo, tenteront ce vendredi d'ajouter une nouvelle ligne au palmarès exceptionnel de l'équipe de France. Coup d'envoi de l'Euro 2016 pour les tricolores demain à 18 heures contre la Macédoine.

Daniel Narcisse a tout gagné en club et en équipe de France

narcisse handball
©(DPPI - STEPHANE ALLAMAN)

Surnommé "Air France" pour son impressionnante détente, le Réunionnais (277 sélections, 851 buts) est l'un des piliers de l'équipe de France. A 35 ans, il a tout gagné avec les tricolores : double champion olympique (2008 et 2012), triple champion du monde (2001, 2009 et 2015) et triple champion d'Europe (2006, 2010 et 2014). Sous les couleurs de Kiel (Allemagne), Narcisse a aussi remporté à deux reprises la Ligue des champions en 2010 puis en 2012, l'année où il a été désigné meilleur joueur du monde. Daniel Narcisse évolue actuellement au Paris Saint-Germain où il a prolongé son contrat jusqu'en 2017. Avec le club parisien, il a conquis un titre de champion de France (2015), deux Coupes de France (2014, 2015) et deux Trophées des Champions (2014, 2015).

Cédric Sorhaindo, un costaud au cœur tendre

Cédric Sorhaindo
©MARIUS BECKER / DPA / dpa Picture-Alliance/AFP

Cédric Sorhaindo (129 sélections en équipe de France) avoue parfois ressentir de la nostalgie pour son île, La Martinique, ses traditions, ses coutumes et tout simplement ses paysages. Lui aussi est une valeur sûre de l'équipe de France de Handball. Né à La Trinité en Martinique, il évolue au poste de pivot. Avec l'équipe de France, il est triple champion du monde (2009, 2011 et 2015), champion olympique (2012) et double champion d'Europe (2010 et 2014). Cédric Sorhaindo évolue actuellement au FC Barcelone avec qui il a déjà remporté cinq titres de champion d'Espagne.

Benoît Koundkoud, le petit nouveau

Kounkoud
©DPPI - STEPHANE ALLAMAN

L'ancien joueur de l'équipe de La Source à Saint-Denis vivra ce vendredi en Pologne sa première grande compétition internationale sous le maillot tricolore. A 18 ans, il a signé son premier contrat professionnel au Paris Saint-Germain en 2015. Sacré champion d'Europe des moins de 20 ans en 2014, puis champion du monde jeunes l'été dernier, Benoit Koundkoud fait figure de grand espoir de cette discipline et devrait profiter de cette nouvelle campagne européenne des tricolores pour atteindre une nouvelle dimension.

Le Guadeloupéen Didier Dinart bras droit du sélectionneur national

Quinze jours après avoir officialisé sa retraite internationale, le Guadeloupéen Didier Dinart a rejoint la Direction technique nationale de la Fédération Française de Handball. L'emblématique défenseur des bleus a longtemps été considéré comme le meilleur défenseur au monde et l'un des handballeurs les plus titrés de la planète. En équipe de France de 1996 à 2013, le Guadeloupéen est double champion olympique (2008 et 2012), triple champion du monde (2001, 2009 et 2011) et double champion d'Europe (2006 et 2010), tandis qu'en club, il a notamment remporté 4 ligues des champions et 11 championnats nationaux (6 en France et 5 en Espagne).
Didier Dinart
©CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Au terme de cette carrière exceptionnelle, il intègre en 2013 la Direction Technique Nationale de la Fédération Française de Handball et rejoint ensuite l'encadrement de l'équipe nationale sur le banc, à l'Euro 2014. Le départ à l'automne dernier de Sylvain Nouet, l'adjoint du sélectionneur national Claude Onesta depuis 2001, l'a propulsé en position de numéro 2. 

 


Publicité