Monfils-Raonic : un avant-goût de Coupe Davis à l'Open d'Australie

tennis
monfils melbourne
Gaël Monfils en pleine action, le 25 janvier 2016 à l’Open d’Australie à Melbourne. ©ELLA LING/BACKPAGE IMAGES Ltd/DPPI/AFP
Mercredi en quarts de finale de l'Open d'Australie, Gaël Monfils affronte le Canadien Milos Raonic, ancien numéro 4 au classement mondial. Un match compliqué pour le joueur antillais et qui fait figure de préparation avant le 1er tour de Coupe Davis France-Canada en Guadeloupe, dans un mois. 
Le classement est trompeur. Milos Raonic, l'adversaire de Gaël Monfils mercredi en quarts de finale de l'Open d'Australie, a beau n'être que 14e mondial, il est tout sauf un cadeau pour le Français.
        
Le Canadien est imbattable depuis le début de la saison. Roger Federer lui-même n'y est pas parvenu en finale du tournoi de Brisbane, une semaine avant le premier Grand Chelem de la saison. Lundi, c'est l'autre star de la Suisse, Stan Wawrinka, 4e mondial, qui est tombé en cinq sets. Et pourtant, le vainqueur de 2014, tenant du titre à Roland-Garros, jouait bien. Il avait lui aussi remporté son tournoi de préparation à Chennai.
        
Raonic, né à Podgorica au Monténégro il y a 25 ans, et arrivé dans sa petite enfance au Canada, est un joueur atypique dans le circuit actuel. Grand serveur du haut de ses 1m96, il pratique un tennis à haut risque, fondé sur la conquête du filet et très éloigné de celui de la majorité des meilleurs mondiaux, cogneurs de fond de court. Contre Wawrinka, il est venu pas moins de 83 fois au filet, pour 54 points marqués.

Monfils vs Kuznetsov : regardez les meilleurs moments du match 



Gaël Monfils va devoir nettement hausser son niveau de jeu pour inquiéter le Canadien, conseillé depuis peu par l'Espagnol Carlos Moya. Depuis le début du tournoi, il a profité d'un tableau très favorable. Monfils ne se serait pas pardonné de perdre contre le Japonais Yuichi Sugita (124e mondial) au premier tour, ni contre ses compatriotes Nicolas Mahut (63e) et Stéphane Robert (225e) aux deuxième et troisième, ni face au Russe Andrey Kuznetsov (74e) en huitième de finale.
        
Le Parisien, âgé de 29 ans, a avoué ne pas avoir encore "joué du grand tennis" et s'attend à "un gros match" contre Raonic. Il faut espérer que Monfils ne sera pas diminué par sa blessure à un doigt, conséquence d'un spectaculaire plongeon après lequel il est mal retombé, face à Kuznetsov. Rien de cassé, mais une entaille et un doigt de la main droite bien gonflé. Le match aura un avant-goût de Coupe Davis, car Raonic est le leader de l'équipe du Canada que la France affrontera début mars en Guadeloupe dans le premier match de la nouvelle ère Yannick Noah.