Tranches de vie : Maël Caloc, Martiniquais : du foot au mannequinnat

tranches de vie
Mael Caloc
©DR
Maël aime à rappeler que le foot, c'est sa vie. Il chausse ses premiers crampons dès l'âge de 6 ans à Case Pilote une commune de La Martinique. Il joue ensuite au Golden Star de Fort De France jusqu'à son départ pour la région parisienne après son bac. Il veut devenir prof de gym. Il a 17 ans.
A Noisy Le Grand, Maël habite chez sa tante. Nous sommes en 2011. Il entame son cursus universitaire et s'épuise dans les transports  pour aller en cours : trois heures de trajet chaque jour. En 2013 il participe, par solidarité à une campagne contre le racisme en posant devant les objectifs d'un couple de photographes. Le constat est unanime : il est fait pour çà. Les castings s'enchainent.

Aujourd'hui, Maël a signé dans deux agences européennes. Il est mannequin et travaille dans le monde entier. A 24 ans le jeune homme a gardé la tête sur les épaules. La place des Noirs dans le milieu du mannequinnat et du cinéma en France et ailleurs, le préoccupe. Mais il refuse le repli communautaire. Il est aussi contre le système des quotas." C'est faire leur jeu " plaide t'il. Pour lui travailler en allant vers les autres. Créer ensemble.

Regardez Tranches de vie, réalisé par Pierre Cissé et François Brauge (Montage : Fred Martinvalet) :

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live