En pleine crise du Zika, Marisol Touraine annonce sa venue aux Antilles et en Guyane en février

zika
Touraine Zika
© TDB / Marisol Tourraine au ministère de la Santé mercredi 3 février. Elle a expliqué que 20 femmes enceintes étaient infectées par le virus.
Marisol Touraine a annoncé qu'elle se rendrait dans les territoires d'Outre-mer touchés par le Zika avant la fin février, lors d'une conférence de presse consacrée à l'épidémie. La ministre de la Santé a assuré que la France faisait son possible pour lutter contre le virus.
Marisol Touraine va se rendre aux Antilles et en Guyane d'ici la fin février. C'est ce qu'a affirmé la ministre de la Santé lors d'un point presse sur le Zika. L'annonce intervient deux jours après que l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a qualifié le virus d'"urgence de santé publique de portée mondiale". En Outre-mer, la Martinique et la Guyane sont les plus touchées par l'épidémie avec respectivement 2287 et 245 cas présentant des "symptômes évocateurs", a rappelé la ministre.

Les femmes enceintes : "priorité du gouvernement"

"Au total, 20 femmes enceintes ont été détectées positives au Zika. Aucune malformation congénitale n'est à déplorer", a-t-elle poursuivi. Dix cas autochtones ont également été confirmés en Guadeloupe et un cas à Saint-Martin. Deux cas de syndrome neurologique de Guillain Barré (qui peut entraîner une paralysie) ont par ailleurs été pris en charge en Martinique, l'un d'entre eux est toujours en réanimation au CHU de Fort-de-France.

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de notre dossier lié au Zika


"Les femmes enceintes sont notre priorité", a réaffirmé la ministre, ajoutant que des tests de détection du Zika étaient en place depuis décembre et que la mise en place d'un accompagnement échographique était en cours. Marisol Touraine leur a de nouveau recommandé d'éviter les territoires touchés par l'épidémie.

Concernant la transmission sexuelle du Zika confirmée par les autorités sanitaires américaines, la ministre a expliqué attendre la confirmation des experts pour se prononcer. 

Des moyens supplémentaires pour lutter contre le Zika 

La lutte contre le virus s'articule autour de trois points : "prévenir, renforcer, anticiper". La prévention, notamment grâce à la presse régionale, a été une grande réussite, s'est félicitée Marisol Touraine. Elle a ensuite appelé à renforcer les mesures déjà prises pour éviter la prolifération des moustiques, appelant à poursuivre le travail de sensibilisation des populations.


Côté anticipation, une mission composée de quatre professionnels de santé est actuellement en Martinique pour évaluer si des moyens supplémentaires sont nécessaires dans les hôpitaux. En outre, du matériel a été envoyé aux services réanimation du CHU de Fort-de-France et à celui de Cayenne. 


Des élus ultramarins "satisfaits"

En début de matinée, les parlementaires d'Outre-mer rencontraient la ministre. Victorin Lurel, député PS de Guadeloupe et Bruno Nestor Azerot, député Gauche démocrate et républicaine de Martinique, se sont dits "satisfaits" de la mobilisation coordonnée de l'État, des Agences régionales de santé (ARS) et des collectivités. "C'était selon nous une très belle réunion, mais organisée un peu tard", a nuancé Bruno Nestor Azerot. "Il aurait été mieux de se réunir en amont et non en aval, car tout passe par la prévention", a toutefois regretté l'élu de Martinique.