Un Guyanais transportant de la cocaïne dans son estomac condamné à 18 mois de prison

trafic de drogue
tribunal Angoulême
©GUY Christian / hemis.fr / Hemis
L'homme de 22 ans a été condamné à une peine d'un an et demi de prison ferme avec incarcération immédiate et 24 850 euros d’amende douanière par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc pour transport et importation de stupéfiants.
Un an et demi de prison ferme avec incarcération immédiate et 24 850 euros d’amende douanière : c’est la peine à laquelle a été condamné un Guyanais de 22 ans pour transport et importation de stupéfiant par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc.

Jeudi dernier, ce jeune père de famille est interpellé en gare de Guingamp par les agents des douanes. Après plusieurs fouilles corporelles, les douaniers découvrent grâce à une radiographie, 65 boulettes de cocaïne, soit 710 grammes dans l’estomac du jeune homme. Un trafic qui si il avait aboutit lui aurait permis d’empocher 6000 euros pour la revente de la drogue.

 

 "J’ai fait ça pour  mes fils et  ma femme"

A la barre le jeune homme explique " je n’ai pas de travail, j’ai fait ça pour mes fils et ma femme." "Vous auriez pu mourir si une boulette s’était percée, vous le saviez ça" lui lance la présidente. " Non, non je ne le savais pas madame", répond le jeune père de famille. "C’est un trafic très lucratif", énonce le procureur qui rappel que "130 passeurs ont été arrêtés  de la même façon sur le territoire national en 2012".

Début février, un autre Guyanais de 21 ans a été interpellé à sa descente d'avion à Toulouse. Il transportait 500 grammes de cocaïne qu'il avait ingéré.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live