Aimé Césaire : une plaque au Panthéon [#ParisCesaire]

livres
Césaire Panthéon
Le Panthéon le 6 avril 2011 rendait hommage à Aimé Césaire ©Patrick Kovarik / AFP
Aimé Césaire repose en Martinique, sa terre natale, et pas au Panthéon, à Paris. A sa mort en 2008, de nombreuses personnalités ont pourtant souhaité qu'il soit inhumé dans le temple des "grands hommes". En 2011, une plaque à sa mémoire a été dévoilée dans le monument parisien. Récit.
A la mort d'Aimé Césaire, en avril 2008, de nombreuses voix s'élevent pour qu'il soit inhumé à Paris, au Panthéon, où reposent les dépouilles de nombreuses personnalités françaises, de Victor Hugo à Victor Schoelcher en passant par Emile Zola et Jean Moulin. Mais conformément à sa volonté, Aimé Césaire est inhumé en Martinique, sa terre natale.


2011, la cérémonie au Panthéon 

Pour le troisième anniversaire de sa mort, en avril 2011, une cérémonie est organisée au Panthéon afin qu'Aimé Césaire y fasse une entrée symbolique. Une plaque est dévoilée dans la crypte du monument.
Plaque Aimé Césaire au Panthéon
©Eric Feferberg/AFP

AIME CESAIRE

Poète,dramaturge, homme politique martiniquais (1913-2008)
Député de la Martinique (1945-1993) et maire de Fort-de-France (1945-2001)

Inlassable artisan de la décolonisation, bâtisseur d'une "négritude" fondée sur l'universalité des droits de l'Homme "Bouche des malheurs qui n'ont point de bouche", il a voulu donner au monde, pas ses écrits et son action, "La force de regarder demain".

"J'habite une blessure sacrée
J'habite des ancêtres imaginaires
J'habite un vouloir obscur
J'habite un long silence
J'habite une soif irrémédiable

- Texte de la plaque hommage à Aimé Césaire au Panthéon



La plaque est dévoilée par le président de la République de l'époque, Nicolas Sarkozy, en présence de la famille du poète et de nombreuses personnalités.
Sarkozy Plaque Césaire
©Eric Feferberg/AFP

Le Premier ministre François Fillon, plusieurs ministres, des représentants de la gauche, des élus ultramarins et un millier d'invités, assistent à la cérémonie.  "Nous sommes là pour dire et réclamer: laissez entrer les peuples noirs sur la grande scène de l'Histoire" déclare Nicolas Sarkozy, citant Aimé Césaire en 1956. "Ce combat allait être le combat de toute sa vie". Sous le soleil parisien, se presse aussi une foule compacte que le chef de l'Etat vient saluer après la cérémonie, retransmise sur des écrans géants. Regardez le reportage de France Ô en avril 2011 :
©la1ere

Parmi les personnalités présentes lors de cette cérémonie au Panthéon, les artistes Manu Dibango, Euzhan Palcy, Luc Saint-Eloy, ou encore Christiane Taubira, alors députée de Guyane et Claudy Siar, qui était délégué interministériel à l'égalité des chances des Français d'Outre-mer. Regardez leurs réactions à l'issue de la cérémonie :
©la1ere



Les Outre-mer en continu
Accéder au live