outre-mer
territoire

Air Austral reçoit son premier Boeing 787 à La Réunion : "un bon choix" selon Gérard Feldzer

transports
Air Austral reçoit son premier Boeing 787 à La Réunion : "un bon choix" selon Gérard Feldzer
Le premier Boeing 787-8 d'Air Austral a atterri à l'aéroport de Gillot à La Réunion ce mercredi 25 mai. ©Stéphane Enilorac
Le premier Boeing 787 d’Air Austral vient d'atterrir, mercredi 25 mai, à La Réunion. Air Austral est la première compagnie française à réceptionner cet appareil. "Un bon choix pour la compagnie", estime Gérard Feldzer, consultant aéronautique.
C’est un évènement pour le monde aérien dans l’océan indien. Le premier Boeing 787-8 Dreamliner d’Air Austral vient d’atterrir, mercredi 25 mai, à l’aéroport de Gillot, à La Réunion. 

Une importante délégation de dirigeants de la compagnie aérienne, d’élus et de journalistes de la Réunion et de Mayotte se sont rendus ces derniers jours à Seattle pour réceptionner, au centre de Boeing à Everett, ce premier Boeing 787-8 Dreamliner aux couleurs d’Air Austral. La compagnie réunionnaise a fait l’acquisition de deux appareils de ce type. Air Austral est la première compagnie française à se doter d’un Boeing 787.


"Un bon choix pour la compagnie"

"C’est un bon choix pour la compagnie, estime Gérard Feldzer, consultant aéronautique joint par La1ère.fr. Même si on aurait pu espérer qu’Air Austral choisisse un constructeur français plutôt qu’américain. 

"Aujourd’hui, Air Austral a besoin de longs courriers, poursuit Gérard Feldzer. À un moment donné, un ancien dirigeant de la compagnie envisageait de rallier Nouméa depuis La Réunion, ce n’est pas idiot. Plutôt que de passer par Osaka ou Tokyo, il y a peut-être une volonté de négociations commerciales pour aller plus loin".

Regardez ci-dessous le reportage de Mayotte 1ère : 

Pour quelles liaisons ?

D’une capacité de 242 passagers, le Boeing 787-8 Dreamliner va lancer, le 10 juin prochain, une nouvelle liaison directe, deux fois par semaine, entre Paris et Mayotte. Il va également assurer les dessertes entre La Réunion et Mayotte, La Réunion et Paris mais aussi avec Madagascar. Le second Boeing 787-8 qui sera réceptionné en octobre, va également permettre de rétablir la liaison directe Réunion-Bangkok.


Des soucis dans le passé

Si dans un communiqué Air Austral se réjouit de cette nouvelle acquisition, sur internet un site spécialisé en aéronautique se pose des questions. Selon airinfo.org, "les deux Boeing 787-8 Dreamliners commandés par Air Austral seraient des exemplaires précoces dont les performances sont inférieures aux modèles construits actuellement. Mais la compagnie aurait bénéficié d’une réduction inhabituelle".

Une panne de moteur, des fissures repérées sur les ailes, problèmes de batteries au lithium-ion, pare-brise fêlé : cet appareil a connu plusieurs problèmes dans le passé. En janvier 2013, tous les Boeing 787 Dreamliner de la planète ont même été cloués au sol pour des raisons de sécurité suite aux problèmes de batteries.

"Pas d’inquiétude à avoir"

Pour autant, Gérard Feldzer estime qu’il "n’y a pas d’inquiétude à avoir". "Boeing est allé très vite et très loin avec cet appareil, explique le spécialiste en aéronautique joint par La1ère.fr. Ils ont utilisé beaucoup de nouveaux composites et de nouvelles technologies, c’est normal qu’il y ait des ajustements à faire. Les appareils ont été cloués au sol jusqu’à ce que les solutions soient trouvées, c’est rassurant. Une boite comme Boeing ne prendrait pas de risque de crash avec ce genre d’appareil, cela mettrait la compagnie à terre". 
Publicité