Annick Girardin : la diminution des contrats aidés "pas suffisamment accompagnée" Outre-mer

politique
Annick Girardin
©DR
Auditionnée par la Délégation aux Outre-mer de l'Assemblée nationale, la ministre des Outre-mer est revenue sur la diminution des contrats aidés, "pas suffisamment accompagnée". 
Devant les députés ultramarins, mardi 26 septembre, la ministre des Outre-mer a d'abord expliqué que la baisse des APL annoncée en juillet dernier et qui suscite une vive polémique, "ne s'appliquera pas dans les Outre-mer".  Elle précise qu'il n'y aura pas de répercussion de cette baisse sur les autres dispositifs d'aide aux logements qui existent dans les Outre-mer. 

Contrats aidés

Concernant la diminution des contrats aidés, qui provoque également une levée de boucliers, particulièrement dans les Outre-mer, la ministre a reconnu qu'elle avait été annoncée "brutalement" :

Oui ça a été fait brutalement, et oui, plus brutalement vécu Outre-mer, quand on connaît les chiffres du chômage et notamment le chômage des jeunes outre-mer, cela n'a surtout pas été suffisamment accompagné. J'ai l'habitude de reconnaître les erreurs.

- Annick Girardin, ministre des Outre-mer

 


La ministre des Outre-mer a poursuivi : "La baisse des contrats aidés à touché les Outre mer, même si, au coup par coup, nous avons réussi à obtenir dans les combats du cabinet, et aussi par vos remontées (NDLR : des députés ultramarins), des contrats supplémentaires. Nous sommes arrivés aujourd'hui au maximum de ce que nous pouvions faire, au vu de l'enveloppe et des priorités nationales. Il nous faut donc chercher une solution pragmatique.  Nous avons obtenu la flexibilité pour les préfets, dans l'attribution des contrats aidés (...) Le Premier ministre a annoncé que l'enveloppe, fin 2017, serait sanctuarisée pour 2018. Je porte ce message et le nombre de contrats sera pérennisé. Il faut qu'on puisse travailler ensemble territoire par territoire. " 

Concernant la situation en Martinique, à propos des contrats aidés, la ministre a annoncé que de nouveaux chiffres seront annoncés aujourd'hui, ce mardi 26 septembre, par le préfet.