Archives d'Outre-mer - 2015 : premier Salon de la Gastronomie des Outre-mer à Paris

archives d'outre-mer
babette
Babette tout sourire lors d'une séance de dédicace ©TDB

La 6ème édition du Salon de la Gastronomie des Outre-mer et de la Francophonie initiée par la chef cuisinière guadeloupéenne Babette de Rozières a débuté le 29 janvier en virtuel en raison de la crise sanitaire. Retour avec nos archives d'Outre-mer sur la première édition du salon en 2015.

2015, Babette de Rozières, patronne du restaurant la Case de Babette, à Maule (Yvelines), cuisinière star de la télévision et ambassadrice de la gastronomie créole s'apprête à réaliser l'un de ses rêves les plus chers : mettre sur pied un salon dédié aux gourmandises ultramarines, le tout premier salon de la gastronomie des Outre-mer (Sagasdom). Un projet qu'elle porte depuis plusieurs années et qu'elle a réussi à mener à bien grâce à Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture, et George Pau-Langevin, la ministre des Outre-mer.

Conférence de presse de lancement du premier salon de la gastronomie des Outre-mer

Moment de complicité et de partage entre Babette de Rozières et Pierre Grange, le chef cuisinier du ministère de l'Agriculture. Nous sommes ici dans ses cuisines. Avec ses équipes, il aide Babette à cuisiner le cocktail qui accompagnera sa conférence de Presse de lancement de son bébé : le 1er salon de la Gastronomie des Outre-Mer. L'occasion de demander à la cuisinière guadeloupéenne ce qu'elle entend par gastronomie.

La gastronomie c'est la cuisine, tout le monde peut faire un plat gastronomique, ce n’est pas sorcier la cuisine. Les gens pensent toujours que la cuisine c'est quelque chose d'extraordinaire, de compliqué : non ! Plus c'est simple, meilleur c'est.

Babette de Rozières, chef cuisinière 

 

Le jour J est arrivé : conférence de presse pour Babette de Rozières, entourée de ses amis et de la presse. Restauratrice, animatrice, auteur de livres de cuisine, la voici maintenant fondatrice d'un salon de la gastronomie des Outre-mer.

C'est un rêve, c'était quelque chose qui me travaillait la tête, je me disais : ce n'est pas possible de laisser nos compatriotes comme ça. Il faut absolument faire un trou, un endroit où les Outre-mer peuvent s'exprimer. Je les voyais à la Foire de Paris, au salon de l'Agriculture un peu éparpillés partout. Ils ont une vraie identité. Je voulais qu'ils soient tous regroupés dans un même pavillon, pour montrer le savoir-faire, pour montrer ce qu'ils ont de meilleur en Outre-mer.

Babette de Rozières, chef cuisinière

 

Préserver et promouvoir le patrimoine Outre-mer. L'idée a suscité une adhésion unanime. Pour Le ministère de l'Agriculture, c'est la meilleure façon de montrer la diversité de la France. 

Le message de cette gastronomie des Outre-mer, c’est aussi une manière de montrer de manière très claire ce qui est la France, mais aussi sa diversité et de la valoriser, je trouve que c’est plus que jamais un message d’actualité.

Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt

 

Regarder ce reportage de Nathalie Sarfati et Franck Nouailhetas diffusé sur France Ô le 19/01/2015 : 

 

Un succès pour le premier Salon de la Gastronomie Outre-mer

La première édition du Salon de la Gastronomie Outre-mer a tenu toutes ses promesses en attirant des centaines de personnes porte de la Villette à Paris. 80 stands pour boire, manger, sentir et redécouvrir les Outre-mer ! Un public nombreux est venu participer à ce nouveau rendez-vous, institué par la très médiatique chef Babette de Rozières. Certes, son charisme a sans doute attiré la foule, mais c'est également la cuisine ultramarine qui a rassemblé.

Des odeurs d’épices, de poulet et de coco se font sentir dans les allées du Salon de la Gastronomie des Outre-mer. Autant de saveurs émoustillent les papilles des visiteurs qui découvrent ici un véritable rayon de soleil dans le froid de l’hiver parisien. L'occasion pour les exposants de faire découvrir de nouveaux produits comme le rhum pétillant. Les visiteurs peuvent également trouver des produits insuffisamment accessibles dans l'Hexagone.

Replongeons-nous dans l'ambiance de ce premier salon avec Nathalie Sarfati et Emmanuel Morel diffusé sur France Ô le 07/02/2015 :

 

Babette fait un bilan du salon de la gastronomie des Outre-mer 

15 000 personnes se sont pressées lors de ce premier week-end consacré à la gastronomie des Outre-mer. Le pari est donc réussi. Satisfaction pour Babette de Rozières, à l'origine de l'événement. Elle envisage déjà la prochaine édition et réfléchi à des axes d'améliorations pour parfaire son salon.

Ecoutez là :