Archives d'Outre-mer : femmes dans le Grand Raid, la "Reine Marcelle"

archives d'outre-mer
20171021 Marcelle puy
©IPR
En octobre à la Réunion, les yeux se tournent vers les cimes que parcourent les coureurs du Grand Raid. Les Archives d'Outre-mer se penchent sur les femmes dans la course, et vous proposent de revivre quelques moments forts avec Marcelle Puy, la "reine".

Le Grand Raid 2021 s'achève ce dimanche à La Réunion. Comme chaque année, des milliers de coureurs se sont mesurés, dans les quatre courses mythiques que comporte la compétition, dont la plus célèbre, la Diagonale des fous. 

Même si l'équilibre s'est rétabli ces dernières années, les femmes, qui ont toujours participé au Grand Raid, sont pourtant bien moins médiatisées que les hommes, elles ont pourtant inscrit des belles victoires dans l'histoire de la course. 

 

Cette course-là, je vais la faire

Marcelle Puy

 

En 1994, la course passe par les hauts de la Possession. Marcelle Puy, qui pratique la course à pied depuis quelques années, est alors enceinte. Elle regarde passer les coureurs et se promet de participer l'année suivante. Malgré un parcours difficile, Marcelle Puy va remporter son premier Grand Raid à vingt-cinq ans, en 1995. 

Huit départs et sept podiums

La Réunionnaise s'est alignée au départ de huit éditions du Grand Raid. Elle a remporté cinq victoires, en 1995, 2002, 2007, 2008, 2010. En 2017, elle arrivait fièrement troisième, pour sa dernière participation.

Marcelle Puy,  nommée affectueusement "la Reine Marcelle", est discrète, courageuse et rapide. La "Reine" est avant tout une coureuse du Grand Raid, mais son palmarès comporte aussi de belles victoires dans d'autres trails, et une participation au Marathon de Paris en 2003. 

Regardez ce reportage de Johnny Lerivain, Réunion 1ère, en octobre 2007, où Marcelle Puy remporte la victoire chez les féminines. 

©la1ere

 

En 2008, Marcelle Puy l'emporte à nouveau. Regardez ce reportage au coeur de la Diagonale des fous : 

©la1ere

 

2016 : l'hommage à sa maman

En 2016, Marcelle Puy revient courir sur les cimes du Grand Raid, cette fois la "Reine" court pour rendre hommage à sa mère, qui vient de décéder. Une présence importante et forte qui l'a toujours soutenue, et qui était toujours présente à l'arrivée, pour lui remettre sa médaille. Ce reportage de  Réunion 1ère, par Johnny Lerivain, le 18 octobre 2016 salue son retour.

©la1ere

 

C'est en 2017 que la "Reine Marcelle" court sa dernière course. Le Grand Raid a vu passer bien d'autres championnes qu'il serait injuste et impossible d'oublier. Comment ne pas évoquer Andréa Huser, qui remporte le Grand Raid en 2016 et 2017, récemment disparue, en novembre de l'année dernière, alors qu'elle venait tout juste de mettre fin à sa carrière. Ou encore Nathalie Mauclair, deux victoires, en 2013 et 2014.  Emilie Lecomte qui comptabilise deux victoires, en 2012 et en 2009. Corinne Favre, trois fois victorieuse, en 1998, 2000, 2001. L'incroyable Mireille Séry, qui, a remporté trois fois le Grand Raid, en 1992, 1994, 1999. 

Pour suivre et tout savoir sur le Grand Raid 2021, c'est par ici avec Réunion la 1ère. 

 

Marcelle Puy, toujours dans la course

A 51 ans, Marcelle Puy est toujours dans la course, même si elle ne participe plus à la Diagonale des fous, la plus rude des épreuves du Grand raid. Pour cette édition 2021, elle était au départ de la Mascareignes (72 kilomètres) et elle a terminé à la deuxième place, derrière une autre Réunionnaise, Angélique Victoria Lesport.