Archives d'Outre-mer – En novembre 1996, des émeutes éclataient en Guyane

archives d'outre-mer
archives guyane
En octobre et novembre 1996, la Guyane avait déjà connu un mouvement social de grande ampleur. ©DR
Les week-ends, La1ere.fr vous propose un voyage dans le temps avec ses archives. En octobre et novembre 1996, la jeunesse guyanaise se mobilisait pour réclamer des moyens supplémentaires dans l'éducation et un rectorat de plein exercice pour le département. De violentes émeutes s'ensuivirent. 
En octobre et novembre 1996, les lycéens de Guyane entraient en grève pour demander des postes d’enseignants et de surveillants supplémentaires. Leurs revendications vont trouver un écho au sein de la population. Mais les choses dérapent. Le préfet est un moment retenu dans ses locaux. Durant trois nuits, des émeutes éclatent à Cayenne, partiellement dévastée par des pillages et des incendies. Un cadavre calciné sera même retrouvé dans un magasin. Sept manifestants sont condamnés à de la prison ferme.

Après un appel à la grève générale, les ministres de l’éducation et de l’Outre-mer de l’époque, respectivement François Bayrou et Jean-Jacques de Peretti, se rendent en Guyane le 18 novembre. Après deux jours de négociations, la création d’un rectorat et d’une académie de Guyane de plein exercice est annoncée (auparavant l’académie des Antilles-Guyane était centralisée en Martinique), mettant fin au mouvement social. 

>>> REGARDEZ : en octobre et novembre 1996, la jeunesse guyanaise se mobilisait (archives Guyane 1ere)

©la1ere


>>> BONUS : reportage sur les émeutes de 1996 à Cayenne (RFO Guyane) 

©la1ere


INFOGRAPHIE : la situation actuelle en Guyane en une carte

guyane infographie