outre-mer
territoire

Athlétisme : la cagnotte de soutien pour la Guyanaise Katia Benth, amputée d'une jambe, bat des records

athlétisme
Katia Benth
Le 31 juillet 1999, Katia Benth (D) franchissait en tête la ligne d'arrivée des championnats de France d'athlétisme à Niort et remportait le titre sur 100m. ©PATRICK BERNARD / AFP
Fin septembre, l’amputation de la jambe de Katia Benth avait été une onde de choc dans le monde de l’athlétisme français. Très vite, une chaîne de solidarité s’est mise en place. La cagnotte de soutien vient de dépasser les 16 000 euros de dons.
Plus que quelques jours pour venir en aide à Katia Benth. Mais le succès de l’opération est d’ores et déjà garanti. Maguy Nestoret et Frédérique Bangué, deux ex-athlètes, sont à l’origine de l’opération. Avec plus de 370 participants, la cagnotte va permettre de financer une prothèse et d'aider à l’achat d’une voiture automatique.

Regardez le reportage de Nicolas Bouiges et Mickaël Bastide : 

Émues par la situation de l'athlète, des personnalités sportives comme Yannick Noah et Lilian Thuram, ainsi que des personnalités politiques telle que la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, et sa prédécesseur, Laura Flessel, se sont mobilisées sur les réseaux sociaux pour aider l'athlète guyanaise. 

Quand on a vu des sportifs ou des personnalités politiques se manifester, soit en participant à la cagnotte, soit en relayant, on a trouvé ça extraordinaire!
-- Maguy Nestoret-Ontanon

 

Reprendre au plus vite

Katia Benth a été amputée de la jambe gauche, le 18 septembre dernier à l'hôpital de la Pitié-Salpétrière à Paris. L'opération a été réalisée "suite à des problèmes sanguins", avait précisé Jean-Victor Castor, président de la Ligue d'athlétisme de Guyane. 

À 43 ans, la sportive doit débuter sa rééducation dans quelques jours. Elle repartira, ensuite, en Guyane où elle veut reprendre au plus vite son rôle de conseillère technique sportive. Vingt ans après son titre de vice-championne du monde du relais 4x100m, la Guyanaise espère décrocher d’autres médailles. Cette fois-ci en tant qu’entraîneur.
Katia Benth
Katia Benth le pouce levé, entourée de Patricia Girard tout à gauche, Christine Arron et Muriel Hurtis à droite. Le 29 août 1999, les relayeuses françaises devenaient vice-championnes du monde du 4x100m à Séville. ©PASCAL PAVANI / AFP
 

Championne

En 1998, Katia Benth devenait championne d'Europe du relais 4x100 m à Budapest, avec Frédérique Bangué, Sylviane Felix et Christine Arron. L'année suivante, elle décrochait la médaille d'argent aux Mondiaux de Séville, toujours avec le relais 4x100 m, aux côtés de Patricia Girard, Muriel Hurtis et Christine Arron.

Revivez la victoire du relais français en 1998 avec ce reportage de Guyane La 1ère :   
Publicité