outre-mer
territoire

Besançon: hommage national aux trois soldats morts accidentellement en Guyane

hommage
Hommage aux soldats tués en Guyane
© Jérémy Chevreuil
Un hommage national a été rendu mercredi à Besançon aux trois militaires qui ont trouvé la mort accidentellement dans une mission contre l'orpaillage illégal en Guyane. 
La Nation a rendu hommage aux trois soldats morts  la semaine dernière en Guyane dans une opération de lutte contre l'orpaillage illégal. La ministre des Armées, Florence Parly, et la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, étaient présentes à cette cérémonie qui s'est déroulé au 19ème Régiment du Génie de Besançon. .  Le sergent-chef Edgar Roellinger, 27 ans, le caporal-chef Cédric Guyot, 31 ans, et le caporal-chef Mickaël Vandeville, 30 ans, étaient envoyés depuis plusieurs mois dans le cadre de l'opération "Harpie" en Guyane, une lutte de longue date contre le trafic d'or. Les militaires s'apprêtaient à disposer des charges explosives pour détruire des installations souterraines d'orpailleurs clandestins. Ils ont été victimes d'émanations toxiques au fond d'une galerie.
Hommages soldats tués accidentellement en Guyane
©Jérémy Chevreuil

La ministre a remis à titre posthume la médaille militaire aux trois hommes, qui ont aussi été décorés de la médaille d'or de la défense nationale et promus au grade supérieur.
    
Devant leurs trois cercueils, recouverts de drapeaux français, Mme Parly a également rendu hommage aux cinq autres militaires blessés dans cette opération, "qui ont risqué leur vie pour (leur) porter secours". 

L'opération Harpie de lutte contre l'orpaillage illégal en Guyane mobilise chaque jour plus de 500 soldats, gendarmes, douaniers, policiers ou gardes forestiers, déployés sur un territoire plus étendu que l'Écosse où sévissent environ 10.000 orpailleurs clandestins, souvent venus du Brésil.


 
Publicité