outre-mer
territoire

Blessé, l'attaquant du Bayern Kingsley Coman sera absent des stades plusieurs semaines

football
Kingsley Coman
Kingsley Coman a été sorti sur blessure le 24 août 2018 lors du match d'ouverture du Championnat d'Allemagne. ©firo Sportphoto/augenklick/firo Sportphoto/DPA/AFP
L'attaquant du Bayern de Munich Kingsley Coman, sorti sur blessure vendredi soir lors du match d'ouverture du Championnat d'Allemagne, souffre d'une déchirure ligamentaire à une cheville. Le Guadeloupéen sera absent des terrains "plusieurs semaines", a indiqué ce samedi le club bavarois.
Il s'agit de la même blessure que celle qu'il avait déjà subie au mois de février, qui l'avait privé de la fin de saison et d'une sélection en équipe de France pour la Coupe du monde en Russie. A l'époque il était resté éloigné des terrains pendant deux mois et demi.
           
"Kingley Coman a subi une déchirure du ligament syndesmotique (lien ligamentaire tibia-péroné, ndlr) au-dessus de la cheville gauche", a indiqué le club dans un communiqué publié sur son compte Twitter suite à un examen médical du joueur de 22 ans. "Coman va devoir être opéré et du coup va manquer au Bayern pendant plusieurs semaines", a ajouté le club de Munich.

L'attaquant d’origine guadeloupéenne s'est blessé à domicile lors de la rencontre d'ouverture de la Bundesliga entre le champion d'Allemagne et le club d'Hoffenheim, à la suite d'un tacle d'un défenseur adverse. Il est resté longtemps étendu sur la pelouse en se tenant le visage dans les mains. Le club munichois a remporté le match 3-1.
 
Le communiqué du Bayern reprend, presque mot pour mot, celui de février. La même blessure exactement, à la même cheville, avait éloigné Coman des terrains et lui avait fait perdre toute chance d'être appelé par Didier Deschamps en équipe de France pour le Mondial. Lors de la saison précédente 2016-2017, il avait également été absent plus de sept semaines, de novembre à janvier, en raison d'un double traumatisme genou-cheville. Conséquence de ces accidents à répétition, ce joueur formé au PSG n'a pas encore connu la carrière que son talent lui laisse espérer.
           

Sous contrat jusqu'en 2023

Transféré à 19 ans à la Juventus Turin, il a été prêté au Bayern un an plus tard. Convaincu par ses qualités, le club allemand décide alors de lever son option d'achat et acquiert définitivement Coman pour 21 millions d'euros en début de saison dernière. Il est désormais sous contrat jusqu'en 2023 et les dirigeants du Bayern voient en lui l'un des futurs grands attaquants du club. "Il a un énorme potentiel et des qualités exceptionnelles", disait de lui la saison dernière son coach Jupp Heynckes. "Il est à prévoir que dans un an ou deux, Franck Ribéry (35 ans, ndlr) mettra un terme à sa carrière, et Kingsley Coman peut être son successeur".
           
En trois saisons, Coman a joué 96 matches et marqué 16 buts pour le club bavarois, mais ses blessures, ou les choix de ses entraîneurs, l'ont empêché de briller sur la grande scène internationale, en Ligue des champions, et d'acquérir l'expérience du très haut niveau. Pep Guardiola, en 2016, l'avait titularisé deux fois en huitième puis en demi-finale de C1. Mais l'année suivante, Carlo Ancelotti ne lui a offert que 9 minutes de jeu dans les matches à élimination directe. Et en 2018, il n'a joué qu'un seul match de 8e de finale avant de se blesser. Sous le maillot bleu, où la concurrence en attaque est féroce, il n'a pas non plus réussi à ce jour à montrer toute sa classe.

 
Publicité