publicité

Cancer du col de l’utérus : les femmes de Guadeloupe et de Guyane plus vulnérables

Les dernières données collectées montrent de fortes disparités géographiques en France : ce sont les départements d’Outre-mer qui présentent le nombre de nouveaux cas le plus élevé et les couvertures de dépistage et de vaccination les plus faibles.
 

© Outre-mer La 1ère
© Outre-mer La 1ère
  • Par Angélique Le Bouter
  • Publié le
La Guadeloupe compte en moyenne 28 nouveaux cas de cancer du col de l’utérus chaque année et la Guyane 25. Rapportés au nombre d’habitants, ces chiffres sont "très largement supérieurs" en Guyane (22,4 pour  100 000 PA) et "supérieurs" en  Guadeloupe (8,7), selon Santé Publique France.

En Martinique, où le nombre moyen de nouveaux cas s'élève à 26, l’incidence (7,2) n’était pas statistiquement différente de celle de la France métropolitaine, rapporte le Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire paru le 17 septembre. 
 

Moins de dépistages en Outre-mer

Aux Antilles comme en Guyane, les femmes réalisent moins de frottis cervico-utérins, l'examen de dépistage du cancer du col de l'utérus, que dans l’Hexagone. Pour la période 2015-2017, les taux de couverture régionaux les plus faibles sont retrouvés en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique et à Mayotte (moins de 50%), alors que ce taux de couverture s’élevait à 58,7% de la population cible, en France.

Dans cette période, c’est en Guadeloupe et Guyane que les taux de couverture du dépistage ont diminué le plus vite avec respectivement -2,9% et -2,5%, juste devant l’île-de-France (-1,5%). A l’inverse, c’est en Martinique qu’ils ont augmenté le plus rapidement (1,5%), dans les Hauts-de-France (+1,4%) et dans le Grand Est (+1,3%).
 

Moins de vaccination en Outre-mer

Le cancer du col de l'utérus peut être causé par l'infection aux papillomavirus humains (HPV), une infection sexuellement transmissible très fréquente. "Une meilleure couverture de la vaccination contre le HPV, jusqu'ici très insuffisante (moins de 25%), combinée à un programme de dépistage organisé fondé sur le test HPV est indispensable à l'élimination du cancer du col de l'utérus", souligne le BEH.

En 2018, en France métropolitaine, la couverture vaccinale du schéma complet variait de 15,1% en Corse-du-Sud à 39,9% en Seine-Maritime. Cette couverture était particulièrement faible dans les département d'Outre-mer : 11,9% en Guadeloupe, 8,2% en Martinique, 14,1% en Guyane et 8,1% à La Réunion. Elle est également en moyenne plus faible dans les départements au sud de la Loire comparée à ceux du nord de la Loire. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête