Christophe Castaner et Annick Girardin : "immense tristesse" après le décès de Bertrand Pimé, pompier de Nouvelle-Calédonie

incendies
Castaner et Girardin
Annick Girardin et Christophe Castaner (mardi 8 janvier 2019, lors de l'hommage à Clarissa Jean-Philippe) ©BERTRAND GUAY / AFP
Dans un communiqué commun, les ministres de l'Intérieur et des Outre-mer font part de leur "immense tristesse" après le décès de Bertrand Pimé dans l'incendie de Koumac. Ce pompier est le premier mort au feu en Nouvelle-Calédonie. 
"Immense tristesse" et "vive émotion". Ce sont les termes employés par le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et la ministre des Outre-mer Annick Girardin, dans un communiqué diffusé jeudi matin à Paris, après le décès de Bertrand Pimé, pompier en Nouvelle-Calédonie
Une des dernières photos de Bertrand Pimé.
Cette photo a été envoyée par Bertrand Pimé alors qu'il intervenait sur l'incendie qui lui a été fatal. ©Koumac patrimoine

Le pompier, volontaire âgé de 49 ans, est décédé des suites de ses blessures. Il appartenait au centre d'incendie et de secours de Koumac. Ce décès, le premier d'un pompier lors d'un incendie en Nouvelle-Calédonie, a suscité une vive émotion et énormément de réactions sur le Caillou. 
communiqué pompier décédé ministère intérieur et Outre-mer


Une enquête ouverte

Le communiqué précise que "l'origine du sinistre (NDLR : l'incendie de Koumac) encore inconnue fait l'objet d'une enquête". Le feu est désormais maîtrisé, indique la Sécurité civile. Les pompiers de Koumac, sous le choc après le décès de Bertrand Pimé ont été retirés du dispositif de lutte contre cet incendie. La Sécurité Civile de Nouvelle-Calédonie a mis en place un soutien psychologique pour les épauler dans cette épreuve. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live