Concours Talents des Cités 2021 : le Guyanais Axel Loupeda lauréat national dans la catégorie Création [Interview]

entreprises
Axel Loupeda
Axel Loupeda au siège du Portail des Outre-mer, le 11 octobre 2021 ©Philippe Triay
Axel Loupeda et son entreprise Belpair ont décroché le prix de la catégorie Création de la 20e édition du concours Talents des Cités organisé par le ministère de la ville et Bpifrance, dans le cadre du programme Entrepreneuriat Pour Tous. Nous avons rencontré le jeune designer guyanais.

Il était doué pour ce sport et voulait devenir footballeur professionnel. Mais la vie en a décidé tout autrement. "Si tu as d’abord ton BTS avec mention, tu pourras tenter ta chance dans le foot. C’était le deal avec mes parents", raconte en souriant Axel Loupeda. Deal relevé ! Le jeune homme obtient son BTS en commerce international à Lyon - avec mention - et s’envole quelques mois plus tard vers les Etats-Unis pour faire des tests dans des universités. "Je ne suis pas allé au bout", concède-t-il, "mais j’ai découvert là-bas la personnalisation de baskets". "De retour en Guyane je me suis rendu compte que tous mes amis avaient recours à ce type de produit en mettant en place des stratagèmes pour les obtenir aux Etats-Unis."

Et j’ai pensé mais pourquoi ne pas faire quelque chose localement en utilisant nos ressources ? C’est là que tout a commencé.

Axel Loupeda


Axel Loupeda fonde alors l’entreprise Belpair à Cayenne, qui fêtera ses trois ans en décembre 2021. "C’est une maison environnementale et créative", explique le designer. "On donne une seconde vie aux objets du quotidien et plus particulièrement aux chaussures en les nettoyant et en les rénovant, mais on va aussi les personnaliser pour permettre à tout un chacun de se différencier et d’affirmer son identité". Les baskets sont issus de la récupération, ou bien les clients amènent leurs propres paires pour les faire customiser. Belpair travaille avec un pool d’artistes et d’artisans prestataires, ainsi que des élèves issus de l’École de la deuxième chance, créée et dirigée par Keita Stephenson en Guyane, sur la base d’un contrat d’insertion.

Hai - Loupeda
Axel Loupeda avec Nadia Hai (au centre), ministre déléguée chargée de la ville, lors de la remise des prix des Talents des Cités ©Talent des Cités


Concrètement, les customisations vont d’une demi-heure (lettrage ou initiale) à 15 à 20 heures de travail en fonction du design. "C’est un peu comme le tatouage, on peut avoir des choses très simples et très rapides, ou d’autres projets beaucoup plus élaborés. Tout dépend de la demande du client", explique Axel Loupeda. Belpair a traité un peu plus de 2500 paires sur deux ans, soit environ trois tonnes d’articles du quotidien incluant également des escarpins, des sacs à mains et à dos, souvent sauvés de la déchetterie pour les remettre à neuf et les personnaliser.

La détermination paie, car c’est la deuxième fois qu’Axel Loupeda postule au Concours Talents des Cités. Il n’avait pas été retenu l’année dernière. "Je suis un peu têtu, et cette fois a été la bonne. Finaliste, puis parmi les lauréats à l’échelle nationale", glisse l’entrepreneur âgé de 27 ans. Concernant les projets en perspective, il envisage de "multiplier les supports, et appliquer notre expertise à un plus grand nombre de produits pour limiter les déchets. Nous souhaitons aussi nous développer sur le bassin caribéen et l’Hexagone, voire à l’étranger, car nous avons de plus en plus de demandes".