Coronavirus : confinement, couvre-feu… Les nouvelles mesures envisagées par l’exécutif

coronavirus
L'Elysée
©Nordine Bensmail
Alors que le territoire français fait face à une recrudescence du nombre de cas de coronavirus, Emmanuel Macron réunit un conseil de défense sanitaire pour renforcer les mesures et endiguer l'épidémie.
Plusieurs hypothèses étaient envisagées ce mardi matin, lors du conseil de défense réuni par Emmanuel Macron à l’Elysée, alors que le Conseil scientifique, de plus en plus de médecins et d’élus plaident pour un durcissement des mesures sanitaires.

Autour de la table; le ministre de la santé Olivier Véran, le ministre de l’économie Bruno le Maire, le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin, ainsi que les autorités de santé.
 

Durcissement du couvre-feu, confinement...

Parmi les possibilités étudiées, sont envisagés un allongement du couvre-feu actif dès 19h, un confinement le week-end ou encore un confinement par région. Des mesures qui pourraient entrer en vigueur dès ce week-end.
 
L’enjeu pour l’exécutif n’est pas simple. Il s’agit de trouver le juste milieu entre la nécessité de contenir la pandémie sans toutefois pénaliser l’économie du pays ou l’éducation des jeunes.

Un deuxième conseil de défense se tiendra demain, mercredi 28 octobre. Le président, Emmanuel Macron prendra la parole en début de soirée pour annoncer les éventuelles nouvelles mesures sanitaires adoptées.

En parallèle, le Premier ministre Jean Castex reçoit en fin de journé les différents partis ainsi que les partenaires sociaux. 
 

Deuxième vague

Les conditions sanitaires s'aggravent sur le territoire français, où les scientifiques alertent sur une deuxième vague plus forte que la première. Lundi 26 octobre on enregistrait 2.761 malades graves du Covid hospitalisés en réanimation, pour un total de 5.800 lits de réa dans toute la France.

En Outre-mer, la situation s’améliore un peu en Guyane, mais le coronavirus circule encore activement sur le territoire qui compte 10 385 cas confirmés de coronavirus depuis le 4 mars dernier, date du départ de la crise sanitaire dans la région. C'est le chiffre de contamination le plus élevé de tous les Outre mer avec, toutefois, un nombre de décès qui reste relativement bas : 69 victimes ont succombé au virus.

En Guadeloupe le nombre de contanimations diminue timidement. 383 nouveaux cas ont été enregistrés durant la semaine du 12 au 18 octobre 2020.

En Martinique, selon le dernier point de l'Agence Régionale de Santé, 413 nouveaux cas ont été detéctés dans la semaine du 5 au 11 octobre. 
 

Augmentation des cas en Polynésie

Les autorités sanitaires enregistrent également 212 nouveaux cas de Covid-19 à La Réunion entre le samedi 24 et ce lundi 26 octobre, soit une moyenne journalière de 71 cas sur trois jours consécutifs. A Mayotte, cinq clusters sont encore actifs. Le 21 octobre, neuf personnes étaient hospitalisées dont trois en réanimation.

En Polynésie, où le couvre-feu est instauré de 21h à 4h depuis samedi 24 octobre, le nombre de cas de covid-19 est en constante augmentation. Le territoire enregistrait lundi 26 octobre 2 315 cas actifs, 86 hospitalisations en cours dont 19 en réanimation. Face à la propagation du virus, le centre hospitalier de Tahiti craint la saturation.