Edouard Philippe et l'acte II du déconfinement : Mayotte et la Guyane sont en "vigilance renforcée", maintien de déplacements limités vers les Outre-mer

coronavirus
Edouard Philippe direct
©Xosé Bouzas / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Édouard Philippe présentait l'acte II du déconfinement dans l’Hexagone et Outre-mer. Il a notamment annoncé que Mayotte et la Guyane sont en orange sur la carte, sont en "vigilance renforcée" et que les déplacements entre Hexagone et Outre-mer restent limités à des motifs impérieux.
Le Premier ministre a dévoilé jeudi une deuxième vague d’assouplissement des mesures sanitaires mises en place mi-mars pour enrayer la crise sanitaire liée au coronavirus. Des mesures tranchées dans la matinée en Conseil de Défense avec Emmanuel Macron. Outre-mer la 1ère vous a proposé de suivre en direct l'intervention du Premier ministre. Il s'agit de la deuxième phase du déconfinement, après un premier assouplissement le 11 mai dans l’Hexagone et les départements d’Outre-mer. Retrouvez ici l'ensemble de la conférence de presse : 


La Guyane et Mayotte en "vigilance renforcée"

►"Si je devais résumer l'ensemble des données que nous allons vous présenter, je vous dirais que les résultats sont bons sur le plan sanitaire", a affirmé Edouard Philippe en débutant son intervention.

►La Guyane et Mayotte en orange sur la carte.

Nous allons surveiller l'IDF, la Guyane et Mayotte. Dans ces départements, le virus circule un peu plus qu'ailleurs et des inquiétudes spécifiques demeurent donc. Dans ces départements, le déconfinement sera un peu plus prudent que sur le reste du territoire.

 

►Le Premier ministre a précisé que, pour les seuls indicateurs sanitaires, tous les départements français étaient en vert à l'exception du Val-d'Oise et de Mayotte.

►Edouard Philippe a rappelé la situation dn Guyane, notamment liée à celle du Brésil qui lui est frontalier. Le Premier ministre a annoncé "des renforts de personnels pour les équipes mobiles". Il a aussi précisé que "le préfet de Guyane pourra continuer à limiter les déplacements de population à l'intérieur du département."

Olivier Veran, ministre des Solidarités et de la Santé précise la situation de "vigilance renforcée" à Mayotte et en Guyane : "À Mayotte, la vigilance renforcée est liée à une épidémie toujours active et à la persistance de tensions sanitaires. En Guyane, plusieurs indicateurs épidémiques sont au-dessus des seuils de vigilance et notamment un nombre R effectif supérieur à 1, démontrant la progression toujours active de l'épidémie sur ce territoire."
Olivier Véran fait le point sur la situation à Mayotte et en Guyane qui sont placés en


Les déplacements entre Hexagone et Outre-mer

Des mesures de contrôles "très strictes des déplacements" vers les Outre-mer sont maintenues avec des "mesures strictes de quatorzaine" à l'arrivée, a annoncé le Premier ministre, mais une "ouverture plus large des vols pour les vacances" est envisagée "si les conditions sanitaires le permettent". "D'ici là, nous allons expérimenter une nouvelle forme de quatorzaine dans certains territoires, avec un test qui sera réalisé au bout de sept jours", et pourra conduire s'il est négatif "à adapter les contraintes" de la quatorzaine. "Il faut que nous soyons en mesure d'imaginer les bons dispositifs pour les territoires insulaires", a-t-il ajouté.

►Edouard Philippe à propos des déplacements Outre-mer : "ce que nous cherchons à faire c'est, tout en garantissant les conditions de sécurité sanitaire, veiller à imaginer des nouveaux protocoles qui permettraient d'accéder plus facilement aux territoires insulaires".
Edouard Philippe à propos des déplacements Outre-mer :


Réouverture des collèges et lycées

Les lycées vont rouvrir dans tous les départements classés verts, c'est-à-dire sur tout le territoire à l'exception de l'Île-de-France, Mayotte et la Guyane, a indiqué Édouard Philippe. "Nous avons décidé l'accélération de la réouverture des écoles et collèges dans toutes les zones". Jean-Michel Blanquer annonce que les collèges vont rouvrir dans toute la France, avec une priorité aux classes de 6è et 5è dans les zones classées en orange. 
Réouverture des collèges partout, mais en zone orange, priorité aux classes de 6è et 5è, annonce Jean-Michel Blanquer


Il n'y aura pas d'oral du bac de français, le contrôle continu sera appliqué, annonce Jean-Michel Blanquer. "J'ai entendu les inquiétudes face à une situation exceptionnelle qui entraînait une inégale préparation". 
 

Les autres annonces

►Le Premier ministre a "invité" jeudi tous les Français à utiliser l'application pour smartphone StopCovid à partir du 2 juin, outil de traçage numérique censé aider à lutter contre l'épidémie, mais jugé "liberticide" par ses détracteurs.  Nous "avons pris toutes les garanties", sur le respect de la vie privée et des libertés, a assuré le Premier ministre, en présentant la deuxième phase du déconfinement.  C'est un "outil nouveau", mais un "élément extrêmement puissant de lutte contre la propagation de l'épidémie".

"Les rassemblements resteront limités à 10 personnes" jusqu'au 21 juin dans l'espace public, a annoncé Edouard Philippe, précisant que cela impliquait l'interdiction des événements culturels et sportifs.

►"Le pays va devoir se battre contre l'impact d'une récession historique", annonce Edouard Philippe.

►Le Premier ministre a annoncé "la réouverture des parcs et jardins en zone orange", notamment à Paris, à partir du 2 juin,  pour la deuxième phase de déconfinement face à l'épidémie du coronavirus. Il y aura toutefois des "contraintes spécifiques dans les zones de vigilance orange", comme le maintien de la limitation des rassemblements à dix personnes. 

►Cafés, bars et restaurants rouvriront le 2 juin en zone "verte", seulement les terrasses en zone "orange".

►Fin de la limite de déplacement de 100 km à partir du 2 juin, annonce Edouard Philippe.


 

  

 

La situation en Guyane et à Mayotte
La Guyane compte  409 cas avérés et un décès. Les autorités ont constaté une forte hausse du nombre de nouvelles contaminations au cours des sept derniers jours. La Guyane s’approche du stade 3 de l’épidémie. La cellule de crise mise en place par la préfecture a renoncé, lundi 25 mai, à réinstaurer le confinement localement, plusieurs personnalités locales craignant un "désastre", notamment économique, pour le territoire. 

Mayotte compte à ce jour 1670 cas de coronavirus et 21 décès. Ces derniers jours, le nombre de nouveaux cas semble connaitre une moindre augmentation. Mayotte concentre à elle seule plus de la moitié des cas Outre-mer.

En dehors de Mayotte et la Guyane, le nombre de cas avérés dans les territoires d'Outre-mer s'élève à 3028 et 54 décès. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live