outre-mer
territoire

Coronavirus : Haïti ferme sa frontière et réduit le trafic aérien

océan atlantique
haiti aéroport
Un employé du département santé attend des passagers arrivant à l'aéroport international de Port-au-Prince, le 4 février 2020. ©CHANDAN KHANNA / AFP
Le gouvernement haïtien a annoncé dimanche la fermeture de sa frontière avec la République dominicaine à partir de mardi matin et la suspension du trafic aérien avec l'Europe et l'Amérique latine, pour prévenir l'apparition de cas de Covid19 dans le pays. 
"La frontière haïtiano-dominicaine va fermer demain (lundi) à partir de minuit. Nous autoriserons seulement l'entrée de marchandises dans le pays, et ce avec un personnel très restreint" a annoncé le Premier ministre Joseph Jouthe. "Nous suspendons tout vol en provenance et à destination d'Europe et d'Amérique Latine. Nous maintenons les vols pour les États-Unis pour le moment mais nous allons évaluer au cas par cas" a-t-il ajouté, précisant que la mesure s'applique pour les liaisons aériennes à partir de mardi.
 
Seuls les vols reliant les deux aéroports internationaux haïtiens, Port-au-Prince et Cap-Haïtien, aux villes américaines de Miami, Fort-Lauderdale et New York sont pour l'heure maintenus. Ces mesures, en vigueur pour un délai initial de deux semaines, pourront être prolongées, ont précisé les autorités. 
 

Système médical précaire

Sachant son système sanitaire et médical très précaire, Haïti veut éviter que la pandémie se propage sur son territoire. Le gouvernement, soutenu par l'Organisation mondiale de la Santé, a confirmé dimanche qu'aucun cas de coronavirus n'avait encore été enregistré dans ce pays de plus de 10 millions d'habitants. 

Les tests réalisés sur des personnes suspectées se sont, pour l'heure, tous révélés négatifs. Dix-huit personnes sont encore quarantaine, a précisé le ministère de la Santé et de la population.