publicité

Le cours du nickel bénéficie d’indices positifs pour la Nouvelle-Calédonie

Les données encourageantes des indices manufacturiers chinois ont soutenu les cours du nickel au LME de Londres.10.980 dollars vendredi soir + 1,60 %. L'option anti-minière de Manille relancée. Glencore investit sur le Koniambo et regarde la Chine.

Sac de concentrés de nickel (mattes) dans l'usine Boliden en Finlande. Origine Bostwana Nickel (BCL) © Alain Jeannin
© Alain Jeannin Sac de concentrés de nickel (mattes) dans l'usine Boliden en Finlande. Origine Bostwana Nickel (BCL)
  • Par Alain Jeannin
  • Publié le , mis à jour le
Le métal a bénéficié d’une spéculation positive qui parie de nouveau sur l’arrêt des exportations des Philippines.

Philippines

Régina Lopez hausse le ton. La Secrétaire d’État à l’Environnement et aux Ressources Naturelles a réaffirmé ce vendredi qu’elle avait le soutien total du président Duterte sur sa ligne politique écologique et environnementale : « Il soutient ma position. Les Philippines doivent limiter les exportations de nickel à 170 000 tonnes de métal contenu ». Si le premier producteur mondial baissait sa production de moitié, "les conséquences pour le marché mondial seraient bien plus importantes que la reprise éventuelle des exportations de l’Indonésie" indique le négociant londonien Marex Spectron.

Chine

De son côté, le ministre chinois de l’Industrie et des Technologies prévoit une consommation de nickel en hausse de 250.000 tonnes d’ici 2030. En raison principalement d’une forte hausse de la demande du secteur automobile pour les batteries au nickel des véhicules électriques.

Koniambo

Cette croissance de la demande chinoise justifie les investissements de Glencore en Nouvelle-Calédonie. Dans son volumineux rapport annuel 2016, la multinationale anglo-suisse indique qu’elle a dépensé près de 235 millions de dollars (60+175) pour la reconstruction et les coûts d’exploitation additionnels du four n°1 de l’usine du Nord. La société multinationale anglo-suisse détient les droits miniers du Koniambo jusqu’au 31 décembre 2048.

Variation boursière vendredi soir à Paris des trois sociétés métallurgiques présentes en Nouvelle-Calédonie.
Glencore +0,70 %  Eramet +1,37 %  Vale +1,10 %

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play