Covid-19 - Retard de la vaccination Outre-mer : le gouvernement interpellé à l'Assemblée nationale

coronavirus
Ramassamy Veran
©FTV

Ce mardi 23 mars, la députée réunionnaise Nadia Ramassamy a questionné le gouvernement sur le retard de vaccination dans les Outre-mer par rapport à l'Assemblée nationale. Le ministre de la Santé Olivier Véran reconnait ce retard et préconise d'accélérer.

C'est la députée de La Réunion Nadia Ramassamy (apparentée LR) qui a interrogé le gouvernement ce mardi 23 mars à l'Assemblée nationale concernant la vaccination contre le Covid-19 dans les Outre-mer. "Sur l'ensemble du territoire français, 9,2% de la population a reçu à ce jour au moins une dose de vaccin. Mais Outre-mer nous sommes bien loin de cette moyenne. Ce taux est de 3,5% à La Réunion, et 1,7% en Guadeloupe", a expliqué la députée. "Les habitants des Outre-mer souhaitent se faire vacciner. Pourquoi accusons-nous encore une fois un tel retard par rapport à l'Hexagone?" a conclu la députée.

"Accélérer"

En réponse, le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, a répliqué que la situation face à l'épidémie est "extrêmement tendue dans les territoires d'Outre-mer, notamment à La Réunion". "Il faut accélérer la vaccination. Huit centres sont sont ouverts à La Réunion. Nous allons chez les personnes notamment lorsqu'elles sont isolées. Vous avez cité le chiffre de 29.749 personnes vaccinées à La Réunion, c'est vrai, ce n'est pas suffisant. Je vous cite un autre chiffre : les 53.000 doses de Pfizer qui ont été envoyées à La Réunion, les 10.500 doses supplémentaires envoyées cette semaine, les 7.000 doses supplémentaires envoyées la semaine prochaine. les 35.000 doses qui seront envoyées dans la première quinzaine d'avril. Pour accélérer le mouvement, nous avons aussi abaissé l'âge des bénéficiaires de la vaccination. En France métropolitaine, il sera de 70 ans à partir de samedi, à La Réunion il est de 60 ans compte tenu de l'âge moyen de la population. 

Regardez l'échange entre Nadia Ramassamy et Olivier Véran :