Crash de la Yéménia : le procès en civil une nouvelle fois reporté

justice
Les familles de victimes au tribunal d'Aix-en-Provence
Les familles de victimes au tribunal d'Aix-en-Provence ©Capture d'écran
Les familles des victimes du crash de la Yemenia Airway, qui avait fait 152 morts en juin 2009, attendent toujours une indemnisation. Ce lundi devait s'ouvrir le procès au civil à Aix-en-Provence. Il a été reporté. La compagnie propose une négociation à l'amiable. 
Sept ans qu'ils attendent, sept longues années qu'ils espèrent enfin tourner la page. "C'est pour nous le dernier rendez-vous judiciaire dans cette affaire qui est très douloureuse et très lente" affirme à l'entrée du tribunal d'Aix-en-Provence Saïd Assoumani, le président des familles de victimes. Mais la cours d'appel en a décidé autrement provoquant un véritable coup de théâtre. Elle a finalement  décidé de reporter le procès en indiquant que la société Ilfc, propriétaire de l'avion, proposait une négociation à l'amiable.

"Pour la première fois depuis le début de l'instruction nous avons des interlocuteurs qui nous répondent d'une manière peut-être constructive" indique maitre Gérard Montigny, l'avocat des familles de victimes. 

En première instance la compagnie yéménite avait été condamnée à verser 30 millions d'euros aux familles des victimes. Les négociations vont se prousuivre durant plusieurs semaines. Si elles n'aboutissent pas, la cours d'appel examinera alors l'affaire, à une date qui n'est pas encore fixée. 


Regardez le reportage de nos confères de France 3 : 

©la1ere