Décès de Bernard Tapie : l’homme d’affaires et les Outre-mer

décès
Bernard Tapie
Bernard Tapie ©Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP
Bernard Tapie est décédé à l’âge de 78 ans. Ami de Christiane Taubira, patron de France Antilles, de France Guyane et des Nouvelles Calédoniennes, chanteur avec Doc Gynéco ou encore propriétaire de l'ancien bateau d'Alain Colas, l'homme d'affaires avait de multiples liens avec les Outre-mer.

Christiane Taubira et Bernard Tapie se sont connus au début des années 90. En 1994, pour se démarquer du parti socialiste, le MRG (Mouvement des Radicaux de Gauche, ancêtre du PRG, le Parti Radical de Gauche), avait décidé de monter sa propre liste aux élections européennes. Le président du MRG de l'époque, Jean-François Hory (ancien député de Mayotte) souhaitait faire un coup médiatique en faisant appel à Bernard Tapie pour prendre la tête de liste. Les deux hommes ont alors pensé à une jeune députée de Guyane, Christiane Taubira. Elle a été placée en 4ème position. La liste "Énergie Radicale" conduite par Tapie a obtenu lors de ces élections un succès inattendu en totalisant 12% des suffrages, deux points seulement derrière la liste socialiste conduite par  Michel Rocard. 

Tapie Taubira
Christiane Taubira et Bernard Tapie, en 2006, lors d'un congrès extraordinaire du Parti des Radicaux de Gauche ©PIERRE VERDY / AFP

Pour l'élection présidentielle de 2002, Christiane Taubira a été investie comme candidate  par le Parti Radical de Gauche, le PRG. Mais la campagne a été rude. Les sondages ne décollaient pas. L'élue de Guyane avait du mal à s'imposer et certaines voix s'élevaient chez les Radicaux pour réclamer un retrait de la candidate avant le premier tour pour soutenir Lionel Jospin. C'est dans ce contexte que le 13 mars, à la surprise générale, lors d'une réunion de son équipe de campagne, Christiane Taubira a fait venir son ami Bernard Tapie.

A l'époque, en 2002,  Bernard Tapie était pourtant retiré de la vie politique après avoir purgé une peine de prison dans le cadre de l'affaire de corruption VA-OM. Mais il a accepté de venir livrer, à titre amical, son expertise sur la campagne de Christiane Taubira. "Moi ,quand Jean-Michel (NDLR: Baylet, le président du PRG) m'a parlé de ta candidature, j'ai dit c'est fabuleux, parce que tu es une femme, que tu es black (...) c'était le symbole idéal. Maintenant on voudrait te faire parler du logement. Non mais attend...Pourquoi pas du nouveau Rafale ? Il en est de la politique comme il en est dans la pêche ou la télévision. Ou t'es généraliste, ou tu es la meilleure là où tu vas te situer. Moi je pêche pas tous les poissons, seulement les crevettes. Tu dois être celle qui va intéresser sur ton nom des gens que personne n'intéressent. Et ça représente quoi? 4...5 millions de personnes!"

►Ecoutez la version audio de cette séquence, extraite du magazine radio "Taubira, carnet de campagne" (RFO 2002, David Ponchelet)

Tapie Taubira extrait magazine


Le 21 avril 2002, Christiane Taubira a recueilli 2,32% des suffrages soit 660 000 voix. Lionel Jospin a été éliminé dès le premier tour avec 200 000 voix de retard sur Jean-Marie Le Pen. Jusqu’à aujourd'hui, malgré les nombreuses polémiques qui ont poursuivi Bernard Tapie, Christiane Taubira a assumé pleinement son amitié avec l'ancien patron d'Adidas et de l'OM.

France-Antilles et LNC

Par la suite, en 2012, Bernard Tapie alors âgé de 70 ans s'était allié à la famille Hersant pour mettre la main sur les derniers lambeaux de l'empire de presse régionale Hersant, soit les quotidiens La Provence, Nice-Matin, Var-Matin et Corse Matin ainsi que France-Antilles Guadeloupe, France-Antilles Martinique, France-Guyane et Les Nouvelles Calédoniennes. Cette opération avait permis d'éviter une vente à la découpe des activités restantes de GHM, lourdement endetté. Mais Bernard Tapie semblait beaucoup plus s’intéresser à son quotidien marseillais La Provence plutôt qu’aux journaux des Outre-mer. Les deux quotidiens de Martinique et de Guadeloupe ont d’ailleurs cessé de paraitre le 1er février 2020 avant une reprise providentielle de l’homme d’affaires Xavier Niel.

Duo avec Doc Gynéco

Bernard Tapie avait le sens de l'image et savait se mettre en scène. Publicité, théâtre, émission de télé, cinéma... et même musique. En 1998, il pose sa voix en duo avec le Guadeloupéen Doc Gynéco dans le morceau C'est beau la vie. "Dans le foot, les affaires, le rap, les ministères, c'est toujours le gangster qui contrôle l'affaire", chantaient-ils en chœur :

Le Phocéa, de Tahiti au tribunal de Paris

En 1982, Bernard Tapie rachète Club Méditerranée, le navire d'Alain Colas, à sa femme Teura, qui gère les affaires de la société Alain-Colas-Tahiti SA depuis la disparition de l'ancien vainqueur de la Route du Rhum en 1978. Laissé à l'abandon dans le port de Tahiti pendant de nombreuses années, il est rapatrié à Marseille par Bernard Tapie qui le fait transfromer en yacht de luxe. 

bernard tapie phocéa
Bernard Tapie à bord du Phocéa en 1988. ©BILL SWERSEY / AFP

La rénovation durera quatre ans, pour un coût de 68 millions de francs (10 millions d'euros). En 1988, l'homme d'affaires En 1988 l'homme d'affaires bat le record de la traversée de l'Atlantique en monocoque avec ce bateau, à sa deuxième tentative. 

Mais en 1994, Bernard Tapie est rattrapé par le fisc qui l'accuse d'un montage financier lui ayant permis de ne pas payer d'impôt entre 1990 et 1992. Il est condamné à 18 mois de prison, dont six fermes, en appel, en 1997. Le Phocéa est alors saisi par la justice et racheté pour six millions d'euros par Mouna Ayoub, ex-épouse du milliardaire saoudien Nasser Al-Rashid.