Décès de Valéry Giscard d'Estaing : les politiques ultramarins lui rendent hommage

politique
valéry giscard d'estaing
©SVEN SIMON / dpa Picture-Alliance via AFP
A l'annonce de la mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing, les réactions des femmes et hommes politiques ultramarins de tous bords se sont multipliées sur les réseaux sociaux. Pour lui rendre hommage.
“Je viens d'apprendre le décès de Valéry Giscard D'Estaing, troisième Président de la Cinquième République, progressiste et profondément républicain”, se désolait dès la nuit dernière la députée de La Réunion Nadia Ramassamy (LR).

Le député de Guyane Lénaïck Adam (LREM), tenait quant à lui à exprimer “ses sincères condoléances à sa famille ainsi qu’à ses proches” : “Construction européenne et révolutions sociétales auront marqué votre parcours politique, écrit-il. La France perd un grand Président.”


Un homme progressiste...

Justine Bénin, député de la Guadeloupe (Modem) salue l’homme qui “a fait entrer notre société dans la modernité et le progressisme.”
Pour Maina Sage, député de la Polynésie française (AE), Valérie Giscard d’Estaing était un “véritable souffle de liberté, en avant-garde sur son temps !” Et d’énumérer ses réalisations : “droits des femmes, des jeunes, liberté d’expression, de l’opposition. Condoléances à sa famille et ses proches."  
"C'est une page de notre Histoire qui se tourne, mais son héritage nous guide encore aujourd'hui", constate quant à elle la députée du Val de Marne Maud Petit.


... salué par la droite, le centre et la gauche

A gauche aussi, on salue l’œuvre de l’ancien président. "Valéry Giscard d’Estaing n’était pas de ma famille politique, mais je salue la mémoire d’un président qui fut un vrai libéral, souligne la Guadeloupéenne Josette Borel Lincertin, Secrétaire nationale aux Outre-mer du Parti socialiste. En économie mais aussi dans sa vision de la société. Majorité à 18 ans, droit à l’IVG, relâchement de la censure... Il aura modernisé la France."
De son côté, la socialiste martiniquaise Béatrice Bellay reconnaît que si "Valéry Giscard d’Estaing, [c'était ] la droite libérale qui ne se cachait pas", [c'était] celle aussi des libertés, celles des Françaises à disposer de leur corps (...) et celles des jeunes".
La Secrétaire nationale à l'Egalité du PS rappelle également qu' "il fut aussi le [président] de la France-Afrique."
La Ministre de la Mer et ancienne ministre des Outre-mer Annick Girardin rend aussi hommage à Valéry Giscard d’Estaing :

Progressiste convaincu, bâtisseur de l'Europe moderne, il a marqué les principes d'unité et de coopération en lettres d'or, des valeurs qui doivent plus que jamais résonner, aujourd'hui, sur notre continent. Rendons hommage à l'immortel.

Annick Girardin, ministre de la mer



Enfin, le député européen réunionnais Stéphane Bijoux (LREM) rappelle que l’ancien président avait choisi Raymond Barre comme premier ministre, un Réunionnais. "Valéry Giscard d’Estaing avait la vision d’une France et d’une Europe qui doivent toujours respecter les Outre-mer.


Hommage du Ministre des Outre-mer

Juste avant l’examen du projet de budget Outre-mer, le président du Sénat Gérard Larcher a rendu hommage à Valéry Giscard d'Estaing. Avant de laisser la parole au ministre des Outre-mer : Sébastien Lecornu a souligné à son tour "l'intérêt et la marque que le président Giscard d'Estaing a portés aux différents Outre-mer". Ci-dessous, le ministre rappelle les temps forts de son septennat Outre-mer :

 

♦ Son secrétaire d'Etat aux DOM-TOM de juin 1974 à mars 1978 se souvient

Oivier Stirn a été secrétaire d’Etat aux DOM-TOM sous Valery Giscard d'Estaing, de juin 1974 à mars 1978. Il s'est notamment rendu avec lui en Martinique et en Guadeloupe. Olivier Stirn se souvient que le président "était attaché à l'Outre-mer". Au micro de Julie Straboni, il raconte :  "Il considérait d'ailleurs que la surface maritime que [les Outre-mer ] donnaient à la France était un atout très important dans le monde à venir."

Olivier Stirn : VGE et l'Outre-mer


"Je me suis souvent entretenu de l'Outre-mer avec le président", souligne également Olivier Stirn. Même après la fin de son mandat, il confie "avoir eu beaucoup d'occasions de parler de l'Outre-mer avec Valéry Giscard d'Estaing."

Olivier Stirn :"je me suis souvent entretenu de l'Outre-mer avec le président"


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live