Le député polynésien Jonas Tahuaitu quitte l’UDI et rejoint Les Républicains

politique tahiti
Jonas Tahuaitu
©© POLYNESIE1ERE
Jonas Tahuaitu, dernier député fidèle à Gaston Flosse, rejoint Les Républicains. Un positionnement tactique en vue des législatives de 2017.
Jonas Tahuaitu vient de quitter le groupe UDI sur la pointe des pieds.
Depuis son élection comme député de la 2ème circonscription de la Polynésie française en 2012, il siégeait au sein du groupe centriste UDI, comme ses deux autres collègues députés polynésiens. Mais dans ce trio, Jonas Tahuaitu, dernier parlementaire fidèle à Gaston Flosse, faisait bande à part depuis l’accession d’Edouard Fritch à la présidence de la Polynésie, il y a un an.
Ce mardi, le site de l’Assemblée nationale annonce une modification dans la composition des groupes politiques : Jonas Tahuaitu quitte le groupe UDI pour rejoindre le groupe Les Républicains.

Tahuaitu LR
©Capture d'écran Assemblée nationale


Le député polynésien avait donné, à titre personnel, son parrainage à Hervé Mariton, pour la primaire de la droite. Mais ce dernier ne sera pas candidat, faute de soutiens suffisants. Alors, pourquoi Jonas Tahuaitu fait-il ce choix ?

Obtenir l'investiture d'un grand parti

Il y a d’abord un enjeu de tactique politique, à quelques mois des élections de l’année prochaine. Les quatre autres parlementaires polynésiens soutiennent tous le président du Pays, Edouard Fritch et sont tous apparentés à l’UDI. Le parti de Gaston Flosse a déjà désigné ses candidats aux législatives de 2017 depuis le mois d’avril dernier. Obtenir l'investiture, et donc être soutenu par un grand parti national, serait un gage de crédibilité. Et pour l’heure, Les Républicains n’a apporté son soutien à aucun futur candidat en Polynésie. mais ce coup de billard à trois bandes n'est pas certain de réussir. Le représentant officiel de LR en Polynésie, Gaston Tong Sang, pourrait se présenter à la députation sous les couleurs du Tapura, le parti d'Edouard Fritch.

Soutenir Juppé, finalement?

Selon le contexte politique national actuel, le futur président de la République a de fortes chances d’être celui qui sortira vainqueur de la primaire organisée par Les Républicains. Le match se jouera probablement entre Alain Juppé et Nicolas Sarkozy. Malgré leur passé commun de chiraquiens, le premier avait refusé de rencontrer Gaston Flosse, lors de son passage à Tahiti, en juillet dernier, en raison de ses nombreuses condamnations judiciaires. Mais le président Nicolas Sarkozy avait promis de « tourner la page » de l’ère Flosse, son quinquennat voyant les procédures judiciaires se multiplier à l’encontre du Vieux lion. Selon nos informations, en fin de semaine, un conseil politique du Tahoeraa devrait finalement valider le soutien du parti de Gaston Flosse au candidat Alain Juppé.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live