Didier Abaul dit Lypso, la Guyane et le piano d'abord

tranches de vie
Didier Abaul
©FTV
A le regarder Lypso a tout du dandy : l'habillement, la gestuelle et même la manière de parler. Lui se définit plutôt comme un musicien, un pianiste.
Le piano et le foot rythme la vie du jeune Didier pendant son enfance à Paris. Il apprend très vite à lire la musique sans se douter qu'un jour il en ferait son métier. Il devient pourtant pianiste et sillonne le monde en jouant dans des pianos bars ou sur des bateaux de croisière. Il pose également ses valises au Japon et en Australie pendant quelques années, toujours comme musicien.

Depuis deux ans Lypso est rentré en France avec son label " le dandy bleu " et espère montrer au reste du monde ce qui se fait ici à Paris. Il appelle çà le " Paris Jamboré ".
©la1ere