DOCU. Christiane Waneissi exporte la robe mission, symbole de la culture et du savoir-faire kanak

culture
Christiane valorise l'artisanat calédonien au-delà de sa terre natale. Sa startup labellisée French Tech Tremplin propose la vente en ligne de robes mélanésiennes devenues un signe identitaire de créativité culturelle calédonienne. Découvrez le portrait de "Celle qui s'est réappropriée la robe mission" dans ce nouvel épisode de "Vos photos, notre histoire".

Christiane Waneissi est née le 9 octobre 1972 dans la tribu Luecila à Lifou, une des îles Loyauté de Nouvelle-Calédonie. Fille et petite-fille d'enseignants, la jeune Kanak poursuit en Nouvelle-Zélande puis en France hexagonale de brillantes études. De retour au pays, Christiane occupe plusieurs postes de cadre dans le milieu culturel et la coopération régionale. En 2020, elle quitte le salariat et lance sa propre entreprise. Christiane n’est pas couturière, mais elle a toujours été intermédiaire pour vendre des robes missions lors de mariages ou lors de la fête traditionnelle sur l’île de Lifou. Elle nous raconte l'histoire de la robe mission en parcourant les photos de son album familial.

Robe mission rentrée scolaire - Vos photos, notre histoire
Christiane porte une robe mission le jour de sa première rentrée scolaire ©Christiane Waneissi

Un vêtement imposé par les missionnaires

À l'arrivée des missionnaires, hommes, femmes et enfants s'habillent d'une jupe en fibres végétales. Les missionnaires qu'ils soient protestants ou catholiques interdisent la nudité. La robe mission est née à la fin du 19ème siècle avec l’arrivée des premiers missionnaires chrétiens. Importée d'Occident, la robe impose aux femmes pudeur et modestie. Elle est longue et recouvre tout le corps de la tête au pieds. Elle accompagne l'évangélisation de l'archipel.

Robe mission au XIXe
Robe mission portées en Nouvelle-Calédonie au XIXe siècle ©Service des archives de la Nouvelle-Calédonie

Un symbole positif d'identité culturelle

Les femmes kanak ont su l'adapter, la transformer, la faire évoluer au fil du temps. Elles l'intègrent à la coutume : la robe mission tout comme le tissu, le tabac ou l'igname peut être offert lors des cérémonies coutumières. Elle fait aussi partie des cadeaux de mariage.

La signification de la robe mission se transforme. Au fil de l’histoire, les femmes se sont appropriées cette robe, symbole de l’évangélisation, pour en faire un objet de revendication de leur identité culturelle. À tel point que la robe mélanésienne est interdite tout comme les langues vernaculaires dans certaines institutions scolaires comme le Lycée Laperouse dans le milieu des années 60.

Robe mission famille - Vos photos, notre histoire
Photo de famille kanak ©Service des archives de la Nouvelle-Calédonie

La tenue officielle du cricket

La robe mission se porte tous les jours, pour travailler aux champs, faire la cuisine ou dormir, mais aussi lors des fêtes et cérémonies. La robe unifie les femmes en tant que Kanak et les identifie à leur tribu soit par la couleur soit par le nombre de galons sur le plastron.

La tenue officielle du cricket, sport joué par les femmes en Nouvelle-Calédonie, est la robe mission. Les couleurs différencient les équipes, elles représentent les tribus. Ainsi les joueuses de Luecila arborent une robe rouge et blanche, celles du village de Hapetra sont vert et jaune.

Robe mission équipe de cricket de Luecila - Vos photos, notre histoire
Équipe de cricket de Luecila ©Christiane Weneissi

Un support de développement économique à l'international

Le style de la robe évolue, sa longueur également. Des chevilles, elle passe aux mollets puis aux genoux. Les manches aussi sont raccourcies. La robe mission suit la mode. Elle est perpétuellement transformée, réinventée. Christiane Waneissi facilite son exposition à l'internationale. Elle soutient Annie Diemene (Hadda Creations) qui a participé à la London Pacific fashion week en 2021.

Robe mission Fashion week Londres
Une des robes missions Hadda Creations présentée lors de la London Pacific Fashion week ©LPFW

Le 13 septembre 2022, la robe mission défile à Paris à l'hôtel Napoléon avec Hadda Creations. En Nouvelle-Calédonie, Christiane prouve que sa terre est aussi source d'innovation en organisant le défilé de la collection #MadeInLoyalty au Centre Tjibaou.

Un film écrit et réalisé par Agnès Jamonneau

Production Bonne Compagnie

Durée 14 minutes - © 2022

Bonus La petite histoire de Christiane Waneissi