outre-mer
territoire

En Bretagne, un prêtre originaire d'Haïti contraint de changer de paroisse

racisme
Eglise Callac
L'église de Callac (22)
La paroisse de Callac dans les Côtes d'Armor change de prêtre. Mickerson Olivier qui officiait jusqu'à présent a demandé à être déplacé.  Selon le vicaire général de son diocèse, il a ressenti que ses origines haïtiennes étaient "mal accueillies".
Qui en veut au prêtre de Callac? L'abbé Mickerson Olivier qui officiait dans les Côtes d'Armor a demandé à changer de paroisse. En cause, selon le Télégramme qui rapporte l'affaire: un "climat malsain" fait de propos racistes allant jusqu'à des "tags, depuis effacés". Le prêtre, originaire d'Haïti a été ordonné en 2012. Il est arrivé dans la paroisse en septembre 2015. Supporter de l'équipe de foot de Guingamp, il  s'était lancé dans l'apprentissage du Breton. Pas suffisant pour certains paroissiens, à en croire la presse locale.
 

"Il a beaucoup souffert"

Si le vicaire général du diocèse Géard Nicole confirme bien le départ du prêtre, il  reste prudent quant aux propos racistes. "Je ne peux pas l'affirmer. Lorsqu'il m'a fait part de son mal-être, l'abbé m'a dit qu'il a progressivement eu le sentiment que ses origines et ses initiatives pastorales avaient du mal à être acceptées", explique-il à Ouest France.
  "Il en a beaucoup souffert, au-delà de ce qui lui était possible de supporter", détaille-t-il dans un communiqué, ajoutant que la souffrance du jeune prêtre avait été entendue.
 
 Mickerson Olivier, poursuivra donc son ministère dans les  de Broons et Caulnes, à une centaine de kilomètres de Callac. .
 
 
Publicité