En Nouvelle-Calédonie, le gouvernement exhorte la population à se faire vacciner

coronavirus
Thierry Santa
Thierry Santa, président du gouvernement ©NC La 1ère

Selon le président du gouvernement, Thierry Santa, il faut profiter du "temps d'avance" qu'a le territoire sur l'épidémie.

Le président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, Thierry Santa, a exhorté lundi la population à se faire vacciner, estimant que l'archipel, exempt de Covid-19 depuis début avril, doit "se préparer" à vivre avec le virus.

"Nous avons la chance d'avoir un temps d'avance sur l'épidémie. Notre statut zéro Covid est rare dans le monde et permet de pouvoir vacciner sans circulation du virus."


L'archipel de 270 000 habitants a détecté mi-mars neuf premiers cas de Covid-19 hors quatorzaine puis a retrouvé son statut de territoire exempt du virus le 9 avril, à l'issue de plusieurs semaines de confinement et de restrictions.

"La Nouvelle-Calédonie ne pourra pas ad vitam aeternam vivre en dehors du monde. Il faut se préparer à ce qu'un jour, on vive avec le virus", a toutefois mis en garde M. Santa, face au manque d'engouement pour le vaccin. "La meilleure façon d'agir en ce moment est de se faire vacciner", a-t-il martelé. Les autorités sanitaires ont observé que "les gens se désintéressent du vaccin" depuis que la Nouvelle-Calédonie "est redevenue Covid-free".

Des doses qui ne trouvent pas preneur 

L'impossibilité de voyager à cause de la fermeture des frontières, ainsi que l'influence des mouvements anti-vaccins, qui ont réuni 200 personnes samedi matin dans les rues de Nouméa, pèsent également. "Pour les 4 prochaines semaines, nous avons 20 000 rendez-vous mais il en faudrait 40 000", a indiqué un responsable de l'exécutif.

Le Caillou a jusqu'à présent reçu 71 370 doses de vaccin Pfizer/BioNTech et près de 10 000 arrivent chaque semaine. Depuis le début de la campagne le 20 janvier, 35 971 personnes ont reçu au moins une dose, soit 15,6% de la population âgée de plus de 16 ans.          

La vaccination est actuellement accessible aux plus de 65 ans, aux personnes atteintes de comorbidités et à de nombreuses catégories professionnelles. Pour "montrer l'exemple", les dirigeants des chambres consulaires et de plusieurs syndicats se sont fait vacciner lundi dans un centre de la médecine du travail.

A lire aussi : Vaccination contre le Covid-19 : 36 000 Calédoniens ont reçu au moins une dose depuis trois mois