Eramet : vif rebond pour le groupe minier et sa filiale calédonienne au premier trimestre 2017

nickel province sud
ERAMET SLN USINE DONIAMBO
Usine de ferronickel SLN-Eramet de Doniambo en Nouvelle-Calédonie ©Alain Jeannin
C’était un pari risqué mais c’est un pari gagnant. Pendant la crise de 2016, le groupe Eramet a soutenu sa filiale, la Société Le Nickel en Nouvelle-Calédonie. Et les résultats s'améliorent pour le ferronickel, l'alliage de l'inox.
Eramet bondit en Bourse. Le groupe minier et métallurgique français progresse de 16 % vendredi à midi. Le nickel monte aussi à la Bourse des métaux de Londres. Le métal gagne près de 2,4 %, il se négocie autour de 9.565 dollars la tonne. Pour le groupe Eramet, le Chiffre d'affaires du premier trimestre 2017 se monte à 854 M€, en forte hausse (+28 %) par rapport au premier trimestre 2016. Les résultats de la branche calédonienne du nickel s'améliore et le groupe français s'apprête à relancer la production de son usine de Sandouville avec des procédés novateurs très performants.

Hausse du nickel

Les prix du nickel et du minerai de manganèse du premier trimestre 2017 se sont établis à des niveaux nettement supérieurs par rapport à leurs niveaux de début 2016, respectivement + 21 % et + 180 %. Le chiffre d'affaires du premier trimestre 2017 d'ERAMET Nickel est ainsi en hausse de 32 % par rapport à la même période de 2016, celui d'ERAMET Manganèse de 41 % et celui d'ERAMET Alliages est en hausse de 12 %.
Les marchés du Groupe restent globalement bien orientés pour 2017, sans toutefois pouvoir extrapoler sur l'année le niveau de croissance du premier trimestre. Néanmoins, à périmètre d'activité comparable (notamment retraitement des cessions intervenues fin 2016), la variation du chiffre d'affaires du Groupe du premier trimestre serait de + 37 % par rapport au premier trimestre de 2016. 

Chiffres d'affaires du groupe ERAMET par branche d'activité
ERAMET

"C'est un renouveau pour l'industrie métallurgique et pour Eramet. Les analystes londoniens savent que la demande en nickel sera très forte dans les cinq prochaines années. Les batteries de millions de véhicules électriques seront un élément essentiel de croissance pour le nickel. Je suis optimiste pour la production calédonienne mais aussi pour le grand projet de Weda Bay Nickel en Indonésie. Eramet va de l'avant avec l'industrie du nickel. Le cours du métal devrait remonter autour de 13.000 dollars dans les prochaines années" estime Robin Bahr directeur des études de la Société Générale à Londres.
 

Eramet Nickel

Chiffre d'affaires en hausse de 32 % au 1er trimestre 2017 par rapport au 1er trimestre 2016.
La production mondiale d'acier inoxydable, principal débouché du nickel, est en forte hausse (+ 10 %) sur les trois premiers mois de l'année 2017 par rapport à la même période de l'année 2016, à 11,2 millions de tonnes. Par rapport au dernier trimestre de 2016, la production mondiale d'acier inoxydable est en recul de 5 %. La moyenne trimestrielle des cours du nickel au LME s'est établie à 4,66 USD/lb, en nette progression par rapport à la même période de l'année 2016 (+ 21 %). Les prix du nickel sont cependant en baisse de 5 % par rapport au quatrième trimestre 2016.
À fin mars 2017, les stocks cumulés de nickel métal au LME et au SHFE (Shanghai Futures Exchange) sont en légère baisse par rapport au début de l'année (- 3 %). Ils sont toujours à des niveaux élevés (453 000 tonnes).
 

SLN : "nickel made in Calédonie"

La production métallurgique de nickel à l’usine de Doniambo-Nouméa (Nouvelle-Calédonie) est en légère augmentation de 3 % au premier trimestre 2017 (14 175 tonnes) par rapport à la période correspondante de 2016. La demande en ferronickel SLN 25 Calédonien, produit stable et de haute pureté est toujours importante. À titre d’exemple, les producteurs d'acier inox (Aperam, ThyssenKrup, Acerinox, Outokump) sont ses principaux clients européens.
En Indonésie, le gouvernement a annoncé le 12 janvier 2017 un assouplissement partiel du "ban" (interdiction d'exporter du minerai de nickel non transformé localement), alors que cette réglementation avait apporté les investissements escomptés dans le secteur minier et métallurgique indonésien.
Aux Philippines, le gouvernement a procédé à un audit environnemental qui avait conclu début février 2017 à l'intention de fermeture ou de suspension d'activité d'une vingtaine de mines de nickel. Cette mesure, vivement critiquée par certaines parties prenantes, reste toujours à concrétiser. Cette incertitude a pesé sur les cours du nickel ces dernières semaines.
 

Leader mondial

Sur le site de la raffinerie de nickel de Sandouville, les travaux d'adaptation du procédé au traitement d'une nouvelle matte de nickel se poursuivent. Le démarrage du nouveau procédé aura lieu d’ici l’été. Le site de Sandouville-Le Havre renforcera sa production de métal mais aussi de sels de nickel, marché sur lequel ERAMET se positionne en tant que leader mondial.
Nickel Le Havre Eramet
Métal de nickel calédonien produit par Eramet dans son usine du Havre ©A. Jeannin

Alliages haute teneur

ERAMET Alliages : chiffre d'affaires en progression (+ 12 %) au 1er trimestre 2017 par rapport au 1er trimestre 2016.
La hausse du chiffre d'affaires d'ERAMET Alliages reflète des carnets de commande robustes et inclut un rattrapage de livraison de commandes de l'année 2016. Le secteur de l'aéronautique, premier marché d'ERAMET Alliages, reste solide en ce début d'année.
 

Une transformatrice à la tête d'Eramet

Mme Christel BORIES a été nommée, le 23 février 2017, Directeur Général Délégué par M. Patrick BUFFET, Président-Directeur Général du groupe ERAMET et sera amenée à lui succéder à l'issue de l'Assemblée Générale du 23 mai 2017. Le contact positif établi par Mme Bories avec les métallurgistes calédoniens de la SLN lors de son récent voyage en Nouvelle-Calédonie contribue à mobiliser les énergies pour gagner la bataille de la compétitivité du nickel. Les résultats de la SLN sont particulièrement encourageants.
Christel Bories et Patrick Buffet
Christel Bories et Patrick Buffet. ©Thomas Laisne/PIERRE VERDY/AFP


Perspectives

La forte hausse du chiffre d'affaires du premier trimestre ne peut être nécessairement extrapolée sur l'ensemble de l'année, compte tenu notamment des incertitudes relatives aux prix des métaux. Cependant, les marchés du Groupe restent bien orientés pour 2017 grâce au dynamisme des secteurs de la construction, de l'automobile et de l'aéronautique. Par ailleurs, les efforts très importants d'amélioration de la productivité et de réduction des coûts se poursuivent activement sur tous les sites et dans toutes les entités du Groupe.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live