Esclavage : quelles incidences sur les femmes d’Outre-mer aujourd’hui ?

femme
Françoise Vergès
Pour Françoise Vergès, politologue, historienne et ancienne présidente du Comité National pour la Mémoire de l’esclavage, ces incidences sont profondes et ont forgé le regard porté sur les femmes noires depuis les abolitions jusqu’à nos jours. Entretien.
 
L’esclavage « historique » en France a irrémédiablement remodelé les rapports entre blancs et noirs mais aussi entre hommes et femmes, dans les différentes terres d’Outre-mer qui ont connu l’esclavage mais aussi plus largement en France, dit-elle. De plus, Françoise Vergès est également convaincue qu’il faut différencier les points de vue en matière de lutte pour le droit des femmes : il y a forcément un féminisme « noir » qui se distingue d’un féminisme « blanc », à l’européenne. La façon dont les femmes sont considérées et traitées découle donc bien, pour elle, des outrages que les femmes en particulier ont subi pendant la traite négrière. 
 

Interview Françoise Vergès



Et si vous voulez en savoir et en entendre plus, écoutez dans son intégralité l’entretien accordée par Françoise Vergès dans l’émission « l’Oreille est hardie » proposée par Patrice Elie Dit Cosaque sur France Ô la radio.                

Et pour aller plus loin : 

Livre : « le féminisme décolonial » de Françoise Vergès (éditions la Fabrique)