Escrime : l'équipe de France masculine d'épée sacrée championne du monde

sportif ultramarin
Yannick Borel
Le Guadeloupéen Yannick Borel a réalisé une finale particulièrement impressionnante contre la Suisse. ©ROBERT MICHAEL/AFP
L'équipe de France masculine d'épée, emmenée par les Antillais Yannick Borel, Daniel Jérent et Jean-Michel Lucenay, avec leur coéquipier Ronan Gustin, a été sacrée championne du monde, en battant la Suisse 45 touches à 43, ce mardi à Leipzig (Allemagne).
Malgré les profonds changements au sein de l'épée masculine française depuis les jeux Olympiques de Rio en 2016, les épéistes tricolores sont allés chercher le titre mondial à Leipzig (Allemagne), mardi, répondant parfaitement aux espérances fédérales d'or pour cette arme. Sous les yeux connaisseurs de la ministre des Sports Laura Flessel, ancienne épéiste et double championne olympique à Atlanta en 1996 (individuel et par équipes), les Bleus ont répondu présents, alors que la pression était forte.
 
La finale a donné lieu à une incroyable remontée de Yannick Borel : le Guadeloupéen a commencé avec un retard de sept touches, qu'il a progressivement remonté, pour offrir le titre à la France 45 touches à 43, en inscrivant la dernière touche contre Georg Kuhn, celui qui l'avait éliminé prématurément en individuel dès les 32es de finale.


La journée a été complétée de très belle manière par la médaille de bronze des sabreuses tricolores, pour porter le bilan français à cinq médailles, une en or et quatre en bronze, avant la dernière journée de compétition.
            
escrime mondiaux 2017
L'équipe de France masculine d'épée, de gauche à droite : Jean-Michel Lucenay, Yannick Borel, Ronan Gustin et Daniel Jérent. ©ROBERT MICHAEL/AFP

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live