Escrime : le Guadeloupéen Daniel Jérent n'ira finalement pas aux JO à cause d'une enquête pour un contrôle anti-dopage positif en 2020

jeux olympiques
Daniel Jerent
L'épéiste guadeloupéen Daniel Jérent lors des championnats du monde à Budapest en 2019. ©Peter Kohalmi / AFP

La Fédération française d'escrime a annoncé ce vendredi que le Guadeloupéen Daniel Jérent ne participera pas aux Jeux Olympiques de Tokyo cet été, car il fait l'objet d'une enquête de l'Agence française de lutte contre le dopage.

Pas de Jeux olympiques pour Daniel Jérent. L'épéiste guadeloupéen qui devait participer au tournoi de Tokyo, en individuel et par équipe, ne sera finalement pas du voyage au Japon. L'escrimeur est actuellement sous le coup d'une enquête de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD).

"Malgré la confiance que nous avons en Daniel, la FFE prend la décision de retirer son nom de la sélection pour les Jeux olympiques de Tokyo afin qu’il puisse au mieux assurer sa défense et que l’équipe de France poursuive sa préparation de la manière la plus sereine", a expliqué la fédération française d'escrime dans un communiqué

Enquête en cours

Un contrôle positif à la Dorzolamide, un diurétique, en novembre 2020, a conduit l'AFLD à se pencher, sur le dossier. Les échantillons A et B s'étant avérés positifs, l'affaire a donc été renvoyée vers la commission des sanctions. L'examen de son cas par la commission devrait intervenir début juillet, juste au moment où le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) doit valider le ticket des derniers qualifiés pour les JO.

Quant au verdict de l'AFLD, il ne devrait pas être connu avant septembre. La fédération a donc décidé de retirer le Guadeloupéen de la sélection olympique. Que l'escrimeur soit finalement sanctionné ou non, la fédération française n'a sans doute pas souhaité prendre le risque de voir les épéistes bleus médaillés ou titrés avec lui à Tokyo se voir ensuite privés de leur médaille sur tapis vert.

Un précédent

En 2018, Daniel Jérent avait déjà manqué les championnats du monde d'escrime à cause d'une suspension de l'AFLD, en raison de trois défauts de localisation lors de contrôles inopinés. L'escrimeur déjà purgé douze mois de suspension en 2018/19.

Daniel Jérent, champion olympique par équipes en 2016, avait été retenu pour participer cet été aux JO de Tokyo, aux côtés de Yannick Borel et Alexandre Bardenet. Il est remplacé par Romain Cannone, alors que Ronan Gustin a été rappelé pour être remplaçant par équipes. Il y aura donc, malgré tout, un Antillais dans l’épreuve d’épée aux Jeux olympiques : le Guadeloupéen Yannick Borel est sélectionné en individuel et par équipe.