Eurovision : qui est Andriamad, ce duo métissé en lice pour représenter la France à Rotterdam ?

musique
Le duo Andriamad
Céline et Kévin composent le duo Andriamad. ©Roxane Moreau

Andriamad, c'est un duo composé de Céline et de Kévin. Un duo aux racines métissées : La Réunion et Madagacar pour elle, la Pologne et la Tunisie pour lui. Le metissage, ils le véhiculent aussi à travers leur titre Alleluia, avec lequel ils concourent pour représenter la France à l'Eurovision.

Un hymne à la tolérance, à la découverte des autres cultures et à l’enrichissement par l’autre : voilà le message porté par le duo Andriamad avec leur titre Alleluia. Grâce à cette chanson, Cécile, la Réunionnaise, et son binôme Kévin comptent bien obtenir le ticket gagnant ce samedi soir dans l’emission "Eurovision France, c’est vous décidez". Andriamad fait partie des 12 finalistes qui espèrent représenter la France au concours de l’Eurovision en mai à Rotterdam.

L'ouverture à l'autre au coeur du projet

Cécile raconte : “cette année, comme on n’a pas pu voyager, on avait vraiment envie de parler de ce que nous procurait le voyage, de ce qu’on cherchait dedans et Alleluia parle de ça”. Cette chanson, le duo la conçoit comme une ode au brassage multiculturel. “C’est vraiment la découverte des autres cultures, l’ouverture d’esprit, l’enrichissement par l’autre.” 


Alors, présenter ce titre au concours était comme une évidence pour le duo : “c’est cohérent avec ce que représente l’Eurovision, avec ce mélange de pays  (...) et du coup, ça nous paraissait logique de le présenter cette année avec cette chanson”, explique Kévin.

Racines métissées

Cette ouverture à l'autre rappelle aussi les origines, plurielles, des deux musiciens : polonaise et tunisienne pour Kévin, malgache et réunionnaise pour Cécile. D’ailleurs, le nom du groupe est déjà un hommage à ces racines : Andriamad, c’était le nom de la grand-mère malgache de Cécile, la mère de son père.

 

Soutien du péi

Cécile vit depuis dix ans dans l’Hexagone mais avec ses parents à La Réunion, la jeune femme de 27 ans garde un lien fort avec l'île où elle a passé son adolescence. Et elle compte bien sur le soutien du "pei" ce samedi soir. “J’espère que les Réunionnais seront présents le soir du prime time parce que je sais qu’il sera tard à la Réunion pendant que ce sera diffusé mais on leur donne rendez-vous et on sait qu’ils seront là.” La Réunionnaise a confiance : 

Dès qu’il y a de la chaleur pour eux et avec eux, ils sont présents donc (...), j’espère qu’ils voteront pour nous et qu’ils continueront l’aventure avec nous.

Cécile, du duo Andriamad



Cette aventure a commencé il y a quatre ans pour le duo. Au printemps dernier, ils sortaient leur premier EP. Alleluia prolonge ainsi la veine "electro-pop tropicale" de titres comme Jaimalé ou T’es beau quand t’es belle.

 

►Eurovision France, c’est vous qui décidez, c’est le 30 janvier sur France 2. 

Parmi les 12 finalistes, trois candidats portent les couleurs de l'Outre-mer : La Réunion pour Andriamad avec Alleluia, la Polynésie pour le groupe Amui avec leur titre Maeva et enfin, la Martinique pour le duo Pony X avec Amour fou.

 

►En bonus, regardez ce reportage d'Outre-mer la 1ère sur les dernières répétitions du duo Andriamad avant la finale :

 (Reportage de D. Rousseau-Kaplan, M.Bouretima et G Dagneau)