Exposition, musique et série web : les sorties de la semaine [20/07/20]

sorties de la semaine
Sorties de la semaine (20/07/20)
La plasticienne Minia Biabiany exposée à Bruxelles, du jazz mâtiné de zouk, et l'artiste T-Stone qui s'attaque à l'Hexagone : voici l'actualité de la semaine (20/07/20)

Exposition

Musa Nuit de Minia Biabiany. A La Verrière, espace de la fondation Hermès à Bruxelles (depuis le 27 juin, jusqu'au 5 septembre). Dans le cadre d'un cycle d'expositions intitulé « Matières à panser », la plasticienne guadeloupéenne Minia Biabiany présente « Musa Nuit » (référence au bananier musa), une réflexion sur la sexualité des femmes guadeloupéennes, et plus largement des femmes caribéennes. Cette évocation est ainsi matérialisée par des structures en bois qui, avec des vidéos, constituent son installation. Tout au long de son oeuvre, Minia Biabiany, Prix 2019 du Prix Sciences Po pour l'art contemporain, questionne la représentation des héritages culturels post-coloniaux. Avec « Musa Nuit », c'est plus précisément l'impact sur le corps féminin qui est examiné. L’artiste, qui partage son temps entre Mexico et la Guadeloupe, sera présente le 5 septembre pour la clôture
de son exposition.
"Musa Nuit" de Minia Biabiany


Musique

Raise (Album sorti début juillet). Si vous pensez avoir affaire à un énième album de jazz caribéen, détrompez-vous ! Raise (9 titres) est peut-être un nouveau sillon en ébauche, où le jazz viendrait regénérer le zouk. Ronald Tulle et ses compères s'étaient déjà aventurés sur cette voie en 2014 avec l'album Raising. C'est Thomas Bellon, le batteur de Kassav, qui a suggéré d'explorer plus avant le mariage du jazz et du zouk. « L'idée que nous avons creusée était de déplacer, en fonction des titres, le curseur soit plus vers le jazz soit plus vers le zouk » explique le benjamin du groupe. Tony Chasseur, habitué à naviguer entre les deux univers, a rejoint le combo (Ronald Tulle, Michel Alibo, Alain Dracius et Thomas Bellon). Attention, ici pas de leader. C'est une oeuvre collective où chacun y a apporté sa patte. Et le jeune Thomas Bellon de rappeler à quel point ce fut un honneur de voir comment ses idées et ses arrangements ont plu à ses illustres aînés.
 
« Million » de T-Stone. T-Stone est l'une des sensations musicales actuelles de la Guadeloupe. Après "Olala", sorti en 2018 et visionné à plus de 2,5 millions de vues, voici donc « Million ». Un titre sans ambiguité qui traduit bien la quête de cet adepte de musiques urbaines. « C'est une histoire vraie » raconte-t-il. Une jeune amoureuse le voyant très peu impliqué dans leur relation le soupçonnait de tromperie. En fait, l'artiste se consacrait à sa passion la musique. Avec un objectif : gagner des millions.
C'est dans cette optique qu'il a changé de label : il a signé chez Allpoints pour « conquérir le marché hexagonal ». Ce qui ne relève pas de l'utopie car aujourd'hui, les musiques urbaines considérées comme la nouvelle variété française, concernent autant l'Hexagone que les Outre-mer.

Série

Cher Futur moi. Nous vous en parlions, en juin dernier. La saison 2 de Cher Futur moi arrive sur notre portail vendredi 17 juillet. Réalisé par Irvin Anneix, Cher Futur moi propose à des jeunes de se projeter, face caméra, dans 10 ans. Cette saison 2 concerne des Ultramarins, de la Polynésie à la Martinique, en passant par Mayotte, Saint-Pierre et Miquelon et la Réunion.








 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live