Fusillade à Orlando : de Christiane Taubira à Laura Flessel, réactions à la barbarie

terrorisme
Manifestation à Orlando après la tuerie dans un bar gay
Manifestation à Orlando après la tuerie dans un bar gay ©AFP
Au lendemain du carnage dans une boîte de nuit gay en Floride, les politiques et les personnalités d'Outre-mer réagissent. Chritiane Taubira, Ericka Bareigts ou encore Laura Flessel dénoncent cette tuerie qui a causé la mort d'une cinquantaine de personnes à Orlando.  
Un Américain soupçonné de liens avec les jihadistes et qui avait déjà fait l'objet d'enquêtes du FBI, a perpétré dimanche la pire fusillade dans l'histoire des Etats-Unis, avec au moins 50 morts dans une boîte de nuit gay de Floride.  Le tireur de la ville d'Orlando, qui a été tué par la police, a été identifié par le FBI sous le nom d'Omar Seddique Mateen, un Américain d'origine afghane de 29 ans.


Réaction de Christiane Taubira

La police fédérale, qui enquête pour "terrorisme", le soupçonne fortement d'avoir prêté "allégeance" au groupe Etat islamique dans un appel passé aux services d'urgence 911 quelques instants avant le massacre. Un des survivants du pire attentat "terroriste" depuis le 11-Septembre 2001 aux Etats-Unis a décrit des scènes de "chaos" et d'horreur. Face à cet événement, l'ex-ministre de la Justine Christiane Taubira a réagi sur twitter en français et en anglais.

 

Réactions d'Ericka Bareigts et Laura Flessel

Tjenbé Rèd se mobilise

Dès dimanche, l'association Total Respect (Tjenbé Rèd) a dénoncé un acte manifeste de haine homophobe et applé à une manifestation dans Paris. 


Matthieu GATIPON-BACHETTE, vice-président de Total Respect, a déclaré dans un communiqué : "Ce meurtre de masse aurait des motivations religieuses & se voit revendiqué par l’État islamique. Depuis des millénaires, les religions sont instrumentalisées afin de stigmatiser les personnes qui ne se conforment pas aux normes de genre: il peut s’agir de femmes qui refusent de se marier & d’avoir des enfants ou, comme aujourd’hui, de personnes LGBT. Nous continuerons à dialoguer avec celles & ceux qui n’acceptent pas de laisser ainsi leur religion instrumentalisée".

Réactions des députés Maina Sage et Gabriel Serville

La députée de Polynésie, Maina Sage a adopté les couleurs du drapeau gay pour son compte twitter. Sur le réseau social, plusieurs symboles de solidarité envers les familles des victimes de la tuerie du bar gay circulent : coeurs, drapeaux, messages aux couleurs arc-en-ciel. 
Tweeter Maina Sage

Réaction de l'équipe de France de Footbal