publicité

Grève générale à Mayotte : des centaines de personnes manifestent contre l'insécurité

Des centaines de personnes sont descendues dans les rues de Mamoudzou à Mayotte ce mardi 27 février. Une manifestation d'envergure pour dénoncer l'insécurité alors que Mayotte entre dans sa deuxième semaine de grève générale.

Manifestation à Mayotte le 20 février dernier. © Ornella LAMBERTI / AFP
© Ornella LAMBERTI / AFP Manifestation à Mayotte le 20 février dernier.
  • Par Laura Philippon
  • Publié le , mis à jour le
Des barges qui fonctionnent au ralenti, des commerces fermés, Mayotte a vécu une journée "île morte" ce mardi 27 février. Des centaines de manifestants se sont rassemblés ce matin à l'appel d'une intersyndicale et d'un collectif d'associations pour dénoncer l'insécurité dans l'île.

"Au bord du gouffre"

"Je suis là, car j'estime que les revendications sont légitimes. Mayotte est vraiment au bord du gouffre", explique Mohamed Darouech, maire de Acoua, présent dans la manifestation. "Il faut que toute la population réagisse." Regardez ci-dessous le reportage de Mayotte 1ère.
Manifestation à Mayotte

Grève générale

La manifestation s'est tenue alors que la tension monte à Mayotte en cette deuxième semaine de grève générale. Sur place, le dispositif des forces de l'ordre a été renforcé. "La manifestation est aujourd'hui pour l'intérêt commun. Les entreprises sont en train de souffrir et de mourir", explique Bourahima Ali Ousseni, président de la CGPME.

Ce mardi, les commerces étaient fermés dans les rues de Mamoudzou. Regardez ci-dessous le reportage de Mayotte 1ère :
Mamoudzou : ville morte

"Ce sentiment de venir après les autres"

Toute l'activité économique de l'île est paralysée par ce mouvement de grève. Ce mardi matin, le préfet de Mayotte s'est exprimé sur Mayotte 1ère. Interpellé sur le fait que Mayotte soit "le département français le moins accompagné par l'Etat", Frédéric Veau, répond : "Ce sentiment est lié à plusieurs choses : notre insularité, notre éloignement et le fait que la départementalisation est quelque chose de récent. Donc, on a ce sentiment de venir après les autres". Ecoutez ici sa réponse : 

Interview du préfet de Mayotte

Inquiétude des élus

Ces déclarations interviennent alors que les élus de Mayotte se sont réunis lundi à Mamoudzou pour faire entendre leur inquiétude. Ensemble, ils ont rédigé un projet d'"appel d'urgence au gouvernement". Regardez ci-dessous le reportage de Mayotte 1ère :
L'inquiétude des élus de Mayotte

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play