outre-mer
territoire

Guadeloupe : 5 hommes écroués pour des casses de bijouteries à la disqueuse

justice
Le nouveau Palais de Justice de Pointe-à-Pître
©J.F.J.O
Cinq hommes ont été écroués mardi soir pour les attaques de deux bijouteries et d'une poste à la disqueuse, en Guadeloupe, a-t-on appris mercredi du parquet de Pointe-à-Pitre. 
Quatre Guadeloupéens et un Dominiquais âgés de 39, 35, 31, 24 et 20 ans, parmi lesquels des gérants d'entreprises, ont été mis en examen pour "vol en bande organisée", mardi soir, a indiqué à l'AFP Alexandra Onfray procureur adjoint de Pointe-à-Pitre.
    

"Quasi commando"

Ils sont soupçonnés d'être impliqués dans "deux vols de bijouteries à la disqueuse" en juin et juillet à Pointe-à-Pitre et une tentative de vol à La Poste du Lamentin. C'est d'ailleurs peu après l'attaque avortée de celle-ci, dans la nuit du 28 au 29 septembre, alors qu'ils étaient mis en fuite par les gendarmes après le déclenchement de l'alarme, qu'ils ont été interpellés par les hommes de la DIPJ, en charge des enquêtes sur les casses des bijouteries. 
   
"C'est du quasi commando" explique Mme Onfray : "une équipe cagoulée, gantée, avec repérage préalable, chacun a son rôle prédeterminé, on prend un véhicule que l'on vole, que l'on va brûler pour effacer les traces ce n'est pas très commun ici."
    

Plus de 400.000 euros de butin

Les montres de luxe ont été ciblées dans l'une des bijouteries, pour laquelle "le butin a atteint 300.000 euros" selon la même source, portant le montant total des objets dérobés entre juin et juillet à "plus de 400.000 euros".
    
Deux suspects sont à leur compte: carreleur et gérant de bar. Le jeune dominiquais est en situation irrégulière. Certains sont connus des services de police, "pour des choses qui n'ont rien à voir" souligne la procureure. Selon une source proche de l'enquête, certains des cinq suspects écroués pourraient être impliqués dans l'attaque à la voiture bélier d'une concession automobile à Baie-Mahault début septembre. 
 
Publicité