Guyane : dans les communes isolées, les parents ont désormais huit jours pour déclarer les naissances

société
Dispensaire Papaïchton
Dispensaire à Papaïchton ©DR
Un décret publié la semaine dernière au Journal Officiel modifie les règles de déclaration des naissances des nouveaux-nés. Dans les communes isolées de Guyane, les parents auront désormais huit jours pour déclarer les naissances.
En France, la loi prévoit que les parents ont cinq jours pour déclarer la naissance d'un nouveau-né aux services de l'Etat-civil. Mais dans certaines communes isolées de Guyane, ce délai est une vraie difficulté lorsque la pirogue est le seul moyen de locomotion pour rejoindre la ville.

C'est pourquoi un décret a été publié au Journal Officiel du 4 mars 2017. Le délai pour déclarer une naissance est porté à huit jours pour les communes suivantes :

  • Apatou
  • Awala-Yalimapo
  • Camopi
  • Grand Santi
  • Iracoubo
  • Mana
  • Maripasoula
  • Ouanary
  • Papaïchton
  • Régina
  • Saint-Elie
  • Saint-Georges
  • Saint-Laurent du Maroni
  • Saül
  • Sinnamary