publicité

Guyane : les images symboles de la grève générale sur les réseaux sociaux

Depuis le début du blocage en Guyane, de nombreuses images crées par des internautes circulent sur les réseaux sociaux. Le drapeau guyanais est également très présent dans les émoticones. Des chansons évoquant les difficultés de la Guyane ont été mises en ligne. 

Chaque jour, des dizaines de créations originales sont postées sur les réseaux sociaux par des Guyanais ou leurs soutiens © Captures d'écran compte twitter
© Captures d'écran compte twitter Chaque jour, des dizaines de créations originales sont postées sur les réseaux sociaux par des Guyanais ou leurs soutiens
  • La1ere.fr
  • Publié le
Depuis le début du mouvement social en Guyane, les internautes redoublent d'inventivité. Tous les jours, des dizaines d'images circulent sur les réseaux sociaux pour soutenir les collectifs à la pointe des contestations ou railler le gouvernement dont les propositions sont jugées insatisfaisantes. Des images postées avec les mots-clefs #noubonkesa ; #nougonkesa : deux expressions créoles qui signifient : "nous en avons marre de ça".

Petit florilège de la créativité des Guyanais et de leurs soutiens. 



 

 



Un atelier artistique a été organisé sur un des nombreux barrages autour de Cayenne.





"La Marianne guyanaise"

Autre image forte : la "Marianne guyanaise". La photo de Gwendoline Dékon, drapée des couleurs guyanaises, est devenue virale sur les réseaux sociaux. Originaire de Maripasoula, cette professeur d'anglais de 25 ans veut faire entendre la voix des Bushinengués sur les barrages. "Je veux me battre pour un avenir meilleur", explique la jeune femme à Guyane 1ère.




Regardez le reportage de Guyane 1ère sur Gwendoline Dékon :


Marianne guyanaise



Le gouvernement critiqué en dessins

De nombreux internautes se sont amusés à moquer le gouvernement qui a tardé à envoyer des ministres sur place. Une des premières revendications des collectifs.


 




Contestation en chansons

Une contestation qui se décline également en chansons. Ces deux dernières semaines, plusieurs artistes guyanais ont posté sur youtube des musiques racontant les difficultés du quotidien et reprenant le slogan Nou bon ké sa. L'occasion d'affirmer leur soutien au mouvement social. Une chanson rend également hommage aux 500 frères, collectif de lutte contre la délinquance. Ecoutez :












1 491 152 907

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play