publicité

Guyane : les parlementaires s'indignent des conseils sanitaires de l'Elysée avant la visite d'Emmanuel Macron

Des élus de Guyane s'indignent des conseils sanitaires fournis par l'Elysée aux journalistes se rendant dans le département pour la visite d'Emmanuel Macron du 26 au 28 octobre. Il est recommandé de ne pas boire l'eau du robinet et il est écrit, à tort, que l'épidémie de Zika est encore en cours.

Emmanuel Macron en conférence le 20 décembre à Cayenne © guyane 1ère
© guyane 1ère Emmanuel Macron en conférence le 20 décembre à Cayenne
  • La1ère.fr
  • Publié le , mis à jour le
A l'occasion du voyage officiel d'Emmanuel Macron en Guyane, des dizaines de journalistes de l'Hexagone vont se rendre dans le département du 26 au 28 octobre. Avant ce déplacement, ils ont reçu cette semaine de l'Elysée une liste de conseils sanitaires qui indignent les parlementaires guyanais.

Pas d'eau du robinet, et pas de baignade

Parmi ces conseils, il est notamment recommandé de ne pas boire "l'eau du robinet, ni de glaçons, et de ne pas manger des légumes crus, des poissons, des œufs dont vous ne connaissez pas la provenance et des viandes insuffisamment cuites". Dans sa liste de "conseils", l'Elysée écrit également que "la baignade en eau douce (même partielle ou de courte durée) doit être proscrite" et recommande d'"éviter tout contact avec les rongeurs et avec les animaux d’une manière générale" en raison de "risques de morsure, maladies virales…".

© DR
© DR

Une épidémie de zika terminée

Répulsifs, vêtements couvrants, moustiquaire : l'Elysée conseille aussi de se protéger des moustiques, mais ajoute que "la Guyane est actuellement touchée par une épidémie de virus zika". Pourtant, dans le département, cette épidémie est terminée depuis… octobre 2016 ! "Il est fortement déconseillé aux femmes enceintes ou envisageant une grossesse de se rendre dans cette région tant que l'épidémie sévit ", précise encore la note des services de l'Etat.

© DR
© DR

 

Réactions des parlementaires

Face à ces recommandations sanitaires, les parlementaires de Guyane ont vivement réagi, ce mercredi 18 octobre, sur Twitter. "Quand on lit les conseils de l'Elysée aux journalistes se rendant en Guyane, on comprend d'où vient le mépris permanent pour notre territoire", écrit le député Gabriel Serville.


Avant lui, le sénateur Georges Patient s'était également exprimé sur les réseaux sociaux : "Méconnaissance,discrédit des Autres...l'enfer c'est les autres a dit Freud...Soyons capables de rendre notre Guyane indépendante des autres." De son côté, le sénateur guyanais Antoine Karam s'est dit "profondément scandalisé par les conseils sanitaires de l'Elysée aux journalistes hexagonaux" et a réagi dans un communiqué.


"Mépris et fausses informations"

"En préconisant de ne pas consommer l'eau du robinet, d’éviter de manger des légumes crus, du poisson, des œufs ou en faisant même référence à une épidémie de Zika remontant à plus d’un an, le service presse de l’Elysée a diffusé sans précaution des informations fausses et sans fondement", écrit Antoine Karam.

"Plus grave, quelle image est-il ainsi renvoyée aux Guyanais eux-mêmes face à ce qui constitue leur quotidien ?", s'interroge le sénateur qui constate "avec regret que la stigmatisation dont souffre souvent notre territoire émane ici du plus haut niveau de l’Etat". Il espère que "le Président de la République saura corriger lors de sa venue cet épisode méprisant pour la Guyane et les guyanais"

De son côté, l’Elysée reconnaît "des erreurs et des imprécisions". Selon le cabinet d’Emmanuel Macron, cette note est "peu habile" et "est partie un peu vite". Il précise toutefois qu’il est "dans les habitudes de l’Elysée" de rédiger de telles notes "émanant du service médical" qui "vont jusqu’à demander de bien s’hydrater et de marcher régulièrement dans l’avion". Toujours selon l'Elysée, ces "notes internes, à l’intention des journalistes et des membres de la délégation, ne sont pas spécifiques à la Guyane". L’Elysée ajoute que "la note a été actualisée et corrigée".

Regardez ci-dessous le reportage de Guyane 1ère :



Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play