outre-mer
territoire

Guyane : les temps forts de la semaine en images

social
guyane
©DR / jody amiet / AFP
C'est une semaine historique que vient de vivre la Guyane. Du début de la grève générale, à la grande marche, jusqu'aux excuses de la ministre des outre-mer au balcon de la préfecture. Retour sur les images fortes de la semaine.

#Grève générale

Lundi 27 mars, la Guyane est à l'arrêt. Le département entame une grève générale et illimitée dans tous les secteurs. Des dizaines de barrages sont érigés sur les routes de Guyane. Le principal, celui de Kourou, bloque l'accès au centre spatial.
guyane
Barrage dans la ville de Kourou en Guyane. ©jody amiet / AFP

Luta para Guiana #noubonkesa #frenchguiana #guiana #guyana #grandeguyane #surinam #amapa #guyanavenezuela

Une publication partagée par marlon ali bomaye (@marlonalilattion) le



 

#Mobilisation historique

A l'appel du collectif Pou Lagwiyann dékolé ("pour que la Guyane décolle"), la population descend dans la rue, mardi 28 mars. Plus de 12 000 personnes marchent dans le calme, habillées de noirs à Cayenne et à Saint-Laurent du Maroni. Cette marche est historique dans le département.
guyane
©JODY AMIET / AFP

Mobilisation Guyane
Forte mobilisation, mardi 28 mars, en Guyane. ©DR

 

#Arrivée des ministres

Après l'immense mobilisation du mardi, le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, annonce l'arrivée en Guyane des ministres de l'Intérieur et des Outre-mer. Matthias Fekl et Ericka Bareigts se posent mercredi soir à l'aéroport Felix Eboué de Cayenne.
guyane
Ericka Bareigts et Matthias Fekl à Cayenne. ©jody amiet / AFP
 

#Déterminé

Jeudi 30 mars, les discussions commencent difficilement entre les collectifs guyanais et les ministres. L'ambiance est tendue. Forces de l'ordre et manifestants se font face devant la préfecture. Sous une pluie battante, les manifestants scandent "déterminés", derrière un cordon de sécurité assuré par les "500 frères".

Même sous la pluie la population nous soutien est la #GUYANE #noubonkesa

Une publication partagée par (@_anth_ony__) le

#500frères #guyane #collectif #973 #noubonkesa #france #determine

Une publication partagée par 罗伊克 (@loickmw) le


 

#Les excuses le 30 mars

Après avoir été interrompu, le dialogue reprend entre les collectifs guyanais et les ministres. Fortement critiquée sur sa gestion de la crise sociale en Guyane depuis la semaine dernière, Ericka Bareigts, ministre des Outre-mer s'avance au balcon de la préfecture de Cayenne, mégaphone en mains. "Toutes mes excuses au peuple guyanais", lance la ministre applaudie par les manifestants. Les négociations vont pouvoir commencer pour tenter de trouver une issue à la crise sociale que connaît la Guyane. 
guyane
©jody amiet / AFP

Publicité