Gymnastique : Retour à la compétition pour la Martiniquaise Mélanie de Jesus dos Santos

gymnastique
FTV_MelanieDeJesusDosSantos
Mélanie de Jesus dos Santos préfère ne pas trop penser à Paris 2024 ©Emma Jaconelli / France Télévisions
Partie s’entrainer aux Etats-Unis, la gymnaste d’origine martiniquaise Mélanie de Jesus dos Santos, est de retour en France, et à la compétition ce week-end. Elle s’alignera aux côtés de l’équipe de France de gymnastique lors des Internationaux de France à Bercy, dès samedi.

C’est aux Etats-Unis que la quadruple championne d'Europe de 22 ans a posé ses valises, il y a plusieurs mois. Après des premiers Jeux Olympiques à Tokyo en dessous de ses attentes, Mélanie de Jesus dos Santos a pris neuf mois de pause : "Je me suis vraiment écartée complètement de la gym. Et ça m’a fait vraiment du bien mentalement et physiquement. Et puis ça y est je suis de retour."

Retour à la compétition et devant un public Français ! Tout ce dont la championne avait besoin : "Ca va bien je suis contente de revenir, de revoir tout le monde, et de ressentir le stress et l’envie de matcher. Ça me fait du bien !". Ce week-end, Mélanie de Jesus dos Santos participe à sa première compétition internationale depuis les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, les Internationaux de France de Gymnastique.

Un nouveau départ aux Etats-Unis

Voilà plusieurs mois que la gymnaste d’origine martiniquaise a rejoint le centre d’entrainement de la multiple championne olympique américaine Simone Biles, et ses coachs les Français Cécile et Laurent Landy, aux Etats-Unis, à Houston. Un changement, qui semble la ravir : "Ça fait maintenant quatre mois, ou un peu plus, que je suis là-bas. Et ça se passe super bien. C’est vraiment différent, et j’aime beaucoup ! Je m’entraine dans une grande salle avec énormément de monde. Une très belle salle, même si j’avais une très belle salle aussi à Saint-Etienne, sourit la gymnaste, mais l’ambiance et l’atmosphère, c’est différent." Malgré des débuts timides, Mélanie de Jesus dos Santos s’est fait une place dans cet univers d’élite : "J’étais un peu coincée, un peu timide, au début, mais on m’a mis super à l’aise, les filles m’ont bien accueillie donc j’ai trouvé ma place je pense."

Ce week-end, Mélanie de Jesus dos Santos espère surtout tourner la page des derniers Jeux à Tokyo et se faire plaisir : "C’est ma première compet’ depuis les Jeux, depuis ma pause, il y aura forcément plus de stress que prévu. Mais je pense que c’est un stress que j’arriverai à gérer. En plus je suis attendue, les Français sont contents de me revoir à la compét ! Prendre du plaisir, maintenant c’est le plus important." conclue-t-elle.

Après ce week-end parisien, retour à l’entrainement à Houston pour Mélanie de Jesus dos Santos avec en ligne de mire les Mondiaux 2023 et la qualification pour les Jeux à domicile en 2024.