Handball : le Guadeloupéen Didier Dinart intronisé au Hall of Fame des Bleus

Didier Dinart à reçu son tableau et sa veste qui l'intronise au Hall Of Fame
Didier Dinart a été officiellement intronisé au Hall of Fame de l’équipe de France par la fédération française de handball, ce mercredi 6 juin. Le Guadeloupéen entre un peu plus dans la légende de son sport et devient le 16e membre de ce cercle fermé qui honore les athlètes pour leur accomplissement sportif.

Le "Roc" du handball français rentre dans le Panthéon de son sport. Sur le terrain en tant que joueur, Didier Dinart avait déjà tout gagné. Deux titres olympiques (2008 et 2012), trois titres mondiaux (2001, 2009 et 2011) et deux titres européens (2006 et 2010). Puis en tant qu’entraîneur, il avait conduit les Bleus au sacre mondial en 2017.

Ce mardi soir donc, le Guadeloupéen était honoré pour sa carrière mais aussi pour son empreinte laissée dans sa discipline. "Je suis content, j'ai vécu une belle carrière, j'ai remporté tous les titres imaginables. Quand je suis parti de la Guadeloupe à 16 ans, jamais je n'aurais pensé faire [tout] ça ", dit-il.

Philippe Bana président fération française de hand (à gauche) entoure Didier Dinart avec François Lequeux président de Ivry Handball

Dans un gymnase Auguste-Delaune chauffé à blanc par des supporters venus soutenir leur équipe d'Ivry Handball, Didier Dinart a reçu des mains de Philippe Bana, président de la fédération française de handball, sa veste et son portrait attestant son entrée au Hall of Fame.

Une distinction que l'intéressé a commentée avec sa verve naturelle au micro d'Outre-mer la 1ère : "J'y étais déjà, c'est juste une décoration, je ne pense pas qu'on allait m'enlever mes titres... C'est bien d'avoir pu faire de la com' aujourd'hui."

"Il ne faut garder que le positif " 

Distingué par ses pairs pour services rendus, Didier Dinart et la fédération française de handball s'étaient pourtant quittés en mauvais termes. Le Guadeloupéen avait été évincé de son poste de sélectionneur après l'échec de l'Euro 2020.

Mais l'ancien patron de la défense des Bleus a su passer au-delà des tensions du passé et savourer son moment. "Il faut garder le positif. Je ne pense pas à ce qui s'est passé, il faut penser à l'instant présent et le trophée qui a été rendu. C'est un moment spécial, le passé reste le passé", clame-t-il.

Didier Dinart avec ses joueurs d'Ivry Handball après leur dernier match de championnat

"Didier, c'est le boss"

Parmi les personnes présentes, il y avait son grand ami Olivier Girault. Le champion olympique de 2008 avec Didier Dinart et ex-compagnon de chambre de ce dernier ne pouvait pas rater ce moment. Le Guadeloupéen, qui fait lui-même partie déjà de ce Hall of Fame, était fier de voir rentrer son ex-coéquipier dans ce cercle fermé.

"Quand on regarde son palmarès, Didier, c'est le boss. Aujourd'hui, il est reconnu à sa juste valeur, et c'est un juste retour pour un grand Guadeloupéen qui a fait que l'équipe de France ait gagné autant de titres", témoigne-t-il. 

Olivier Girault et Didier Dinart lors de la célébration du Hall of Fame

Didier Dinart rejoint désormais les Ultramarins Jackson Richardson, Olivier Girault, Joël Abati, Daniel Narcisse et Cédric Sorhaindo au Hall Of Fame du handball français.

Dinart.D Hall of fame ©la 1ère