Hand/Euro-2018 dames - Les Bleues championnes d'Europe un an après leur titre mondial

handball
Euro de Hand
Les Bleues ont remporté dimanche leur premier titre européen. ©ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Les Françaises sont devenues championnes d'Europe de handball, un an après leur titre mondial en battant la Russie, 24 à 21, dimanche en finale à Paris-Bercy. Une victoire accrochée et acquise malgré l'exclusion de la Guadeloupéenne Allison Pineau à la 36ème minute. 
Elles l'ont fait! Les Bleues ont pris leur revanche sur la finale des jeux Olympiques perdue contre les mêmes Russes en 2016. Cette victoire leur vaut d'ailleurs un ticket pour les JO-2020 à Tokyo.   

Pineau exclue

A la 36ème minute, Allison Pineau écope, pourtant, d’un carton rouge. Après une faute sur sa coéquipière Orlane Kanor, Pineau tire le penalty qui passe tout près du visage de la gardienne russe. Après avoir consulté la vidéo, l’arbitre de la rencontre a jugé son geste intentionnel et choisi d'expulser la joueuse guadeloupéenne, sous les sifflets du public de Bercy. La demi-centre a quitté le terrain en larmes.   Allison Pineau a donc passé les 25 dernières minutes en dehors du terrain, vibrant avec ses coéquipières à chaque nouvelle action. "Je suis passée par tous les états, confiait la joueuse à la fin de la finale. C'est un moment fabuleux, c'est un privilège!
 

Béatrice Edwige, "la muraille guyanaise"

Auteure d'un très bon match, Béatrice Edwige, la patronne de la défense, s'est émue de l'exclusion "injuste" de sa coéquipière. "Je pensais qu'on allait perdre, a expliqué Béatrice Edwige, une fois le coup de sifflet final donné. On fait un match phénoménal!" Cette finale aura également été l'occasion pour la Guadelouépenne Orlane Kanor d'inscrire ses deux premiers buts dans cet Euro.
Béatrice Edwige
La Guyanaise Béatrice Edwige savoure son premier titre de championne d'Europe. ©Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Le mérite de ces Bleues est immense car elles étaient attendues au tournant après leur médaille d'or de 2017. Elles ont su résister à la pression et surmonter un départ raté, contre la Russie déjà, il y a dix-huit jours à Nancy, pour monter en puissance jusqu'à l'apothéose de la finale. 

Les Bleues ont d'ores et déjà validé leur ticket pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. Avec cette victoire, cette génération écrit une nouvelle page de sa magnifique histoire. C'est sa quatrième médaille d'affilée après l'argent de Rio, le bronze de l'Euro-2016 et l'or du Mondial-2017. Une telle série est inédite dans le handball féminin français et le rapproche des exploits des hommes. Les filles en sont à dix médailles (depuis 1999) dont trois d'or et les garçons à dix-neuf podiums (depuis 1992) dont onze titres.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live